Isabelle Andriessen, Lucy Beech, Ève Chabanon, Cooking Sections (Daniel Fernández Pascual et Alon Schwabe), Julien Creuzet, Danielle Dean, Kenny Dunkan, Rana Hamadeh, Paul Maheke (en collaboration avec Ligia Lewis et Nkisi), Jumana Manna, Yuri Pattison.

Avec la participation d’Andrés Jaque / Office for Political Innovation.

Empruntant son titre au poème emblématique de W.B. Yeats, "The Second Coming" (1919), Le centre ne peut tenir détourne la lamentation du poète irlandais sur un monde en perte de sens, et se réapproprie l’expression en tant qu’affirmation. Rassemblant un groupe d’artistes français et internationaux, l’exposition aborde le renforcement actuel des catégorisations culturelles, sociales et politiques, et suggère le besoin de façonner des méthodes plus subtiles et moins binaires pour les considérer. Elle postule que ces différences, comprises non pas comme des séparations, mais comme des qualités intimement liées, pourraient mener à un nouvel équilibre des pouvoirs.

Constituée exclusivement de nouvelles commandes (films, installations, performances et sculptures) dont la plupart ont été réalisées sur place dans les ateliers de la Fondation, Le centre ne peut tenir met en valeur les travaux de practicien·ne·s explorant les identités et géographies en mutation. L'exposition rassemble leurs investigations sur la construction de soi à une époque de frontières en mouvement, incitant à une réévaluation urgente de nos interactions à l’échelle locale comme globale.

Pour l’occasion, le catalogue de l’exposition est conçu, imprimé en risographie et relié sur place dans l’Agora de Lafayette Anticipations. Ce lieu d’échange et de discussion pensé par l’architecte Andrés Jaque et son agence Office for Political Innovation accueille un programme public composé, entre autres, de deux moments de rencontres les samedi 7 juillet et 8 septembre, traitant des questions liées aux thèmes de recherche et méthodologies des artistes. Plusieurs intervenant.e.s sont invité·e·s à se joindre aux artistes, dont Titilayo Adebayo, Omar Berrada, Nkisi, Ippolito Pestellini Laparelli, Maboula Soumahoro et Claire Tancons.

Exposition conçue par François Quintin avec le collège curatorial de Lafayette Anticipations : Charles Aubin, Anna Colin et Hicham Khalidi.

La totalité des œuvres ont été produites par Lafayette Anticipations - Fondation d’entreprise Galeries Lafayette.

Exposition
du
20
juin
au
09
sept. 2018
Encore 23 jour(s)
Ouvert aujourd'hui de 11h à 22h
Lundi11h - 20h
MardiFermé
Mercredi11h - 20h
Jeudi11h - 22h
Vendredi11h - 22h
Samedi11h - 22h
Dimanche11h - 20h
Julien Creuzet, In my hands (...), ©SAIF, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris.
Julien Creuzet, In my hands (...), © SAIF, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris. © Pierre Antoine
Isabelle Andriessen, Tidal Spill, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, Paris, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris. Photo : © Pierre Antoine
Isabelle Andriessen, Tidal Spill, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, Paris, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris. © Pierre Antoine
Jumana Manna, Khabya Series, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris.
Jumana Manna, Cache (Insurance Policy), 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris. © Pierre Antoine
A venir
du
15 sept.
au
23 sept. 2018
Prochainement