Barbara Carlotti © Elodie Daguin

Lafayette Anticipations lance ReBond, son outil de médiation embarquée - auquel Barbara Carlotti prête sa voix. À cette occasion, la Fondation accueille la chanteuse pour un showcase exclusif.

ReBond est une application disponible sur smartphone. Optionnelle et gratuite, elle offre au public de la Fondation une expérience de visite singulière, permettant aux spécialistes comme aux non-initié·e·s d'entrer en relation avec les oeuvres exposées.
 
Habituée à explorer les champs musicaux et cinématographiques comme ceux de la radio et des arts plastiques, Barbara Carlotti partage ses coups de coeur et guide les visiteur·teuse·s dans l'exposition estivale Le centre ne peut tenir. Au fil de sa voix, ils ou elles peuvent suivre un parcours où artistes et curateur·trice·s interviennent directement, stimulant la curiosité sans nuire au contact direct à l'oeuvre et à sa contemplation.
 
À l'occasion de cet évènement, l'exposition Le centre ne peut tenir est librement accessible jusqu'à 22h.
 
Accès libre et gratuit
(Réservation conseillée sur mediation[a]lafayetteanticipations[.]com)
Barbara Carlotti dans l'exposition Le centre ne peut tenir pour l'application ReBond. Œuvre au sol : Kenny Dunkan, MAS-A-PWOTEKSYON © ADAGP, 2018. © Lafayette Anticipations
« Je connais la trame de l’univers, toutes les architectures célestes, les motifs qui relient les êtres et tous ces feux qui nous animent… » nous révèle Barbara Carlotti dans un parlé-chanté hypnotique. Si la musique est une onde vivante faite de courbes abstraites qui se propagent, Barbara Carlotti en dessine les contours par le truchement chuchoté de la radio de la chanson ou de la performance.
Dès 2012, Barbara Carlotti est nommée aux Victoires de la Musique, puis de 2013 à 2014, elle produit l’émission Cosmic Fantaisie sur France Inter. À cette période, sa prose et sa voix nous ont guidé vers des archipels futuristes et sonores en apesanteur. Depuis 2015, elle développe sur scène les Laboratoires Oniriques où elle partage sa vision du rêve à travers des chansons et des textes littéraires avec de grands rêveurs et amis, Christophe, Philippe Katerine, Juliette Armanet ou encore l’écrivain Jonathan Coe. Avec son album Magnétique (2018), Barbara se métamorphose et questionne nos sens et notre imaginaire dans des ritournelles addictives. Elle fait de nos rêveries une fresque épidermique et sonore qui résonne et se déploie entre les mondes. Ses univers sont saturés de voix, de désirs et composent pour son public des expériences inoubliables…