Mette Ingvartsen

Mette Ingvartsen est une chorégraphe et danseuse danoise. A partir de 1999, elle étudie à Amsterdam et à Bruxelles où elle obtient en 2004 un diplôme de l'école des arts du spectacle P.A.R.T.T.S. Sa première performance "Manual Focus" (2003) a été réalisée alors qu'elle était encore aux études. Ses premières pièces comprennent entre autres 50/50 (2004), à venir (2005), It's in The Air (2008) et GIANT CITY (2009) - des performances questionnant l'affect, la perception et la sensation par rapport à la représentation corporelle. Son travail est caractérisé par l'hybridité et s'engage à étendre les pratiques chorégraphiques en combinant la danse et le mouvement avec d'autres domaines tels que les arts visuels, la technologie, le langage et la théorie.
Un volet important de son travail a été développé entre 2009 et 2012 avec The Artificial Nature Series, où elle s'est concentrée sur la reconfiguration des relations entre l'agence humaine et non humaine à travers la chorégraphie. La série comprend trois représentations sans présence humaine : paysages évaporés (2009), The Extra Sensorial Garden (2011), The Light Forest (2010) et deux dans lesquelles la figure humaine a été réintroduite : Spéculations (2011) et le travail de groupe The Artificial Nature Project (2012).
En revanche, sa dernière série, The Red Pieces : 69 positions (2014) 7 Plaisirs (2015), à venir (étendue) et 21 pornographies (2017) s'inscrit dans une histoire de la performance humaine axée sur la nudité, la sexualité et comment le corps a été historiquement un lieu de lutte politique.
En 2019, elle a créé Moving in Concert, une chorégraphie de groupe abstraite axée sur l'entrelacement entre les humains, les outils technologiques et les matériaux naturels.
Ingvartsen a fondé sa société en 2003 et son travail a depuis été exposé dans toute l'Europe, ainsi qu'aux États-Unis, au Canada, en Australie et en Asie. Elle a été artiste en résidence au Kaaitheater à Bruxelles (2012-2016), Volksbühne à Berlin, et associée au réseau APAP.
Elle détient un doctorat en chorégraphie de l'Université UNIARTS / Lunds en Suède.
En plus de faire, d'interpréter, d'écrire et de donner des conférences, sa pratique comprend également l'enseignement et le partage de la recherche par le biais d'ateliers avec des étudiants d'universités et d'écoles d'art. Elle a collaboré et joué avec Xavier Le Roy, Bojana Cvejic, Jan Ritsema et Boris Charmatz, et a investi dans des projets de recherche collective tels que la plateforme d'artistes EVERYBODYS (2005-2010) pour laquelle elle a co-édité les publications everybodys, mais aussi le projet éducatif Six mois, un lieu (2008) et la conférence Permeable Stage.

Mette Ingvartsen

Moving in Concert © Marc Domage
To come (extended) © Jens Sethzman