En 2019, la première édition de Closer Music s’était donnée pour mission, le temps de trois jours de concerts et de performances, de brouiller les frontières entre expériences sonores et visuelles. Closer Music, un nom en forme de profession de foi ou de cahier des charges utopique qui encourage les rapprochements dans un bouillonnement créatif vital. 

Toujours sous l’impulsion d’Etienne Blanchot et dans la même démarche d’ouverture, Closer Music revient en 2020 avec une envie décuplée de décloisonnement entre les disciplines et les pratiques. En profitant des possibilités offertes par les espaces versatiles de la Fondation, le festival s’attache à mettre en avant des collaborations inédites et jeter des ponts entre des expressions artistiques diverses. Dépassant le cadre traditionnel du festival de musiques actuelles, Closer Music est un laboratoire qui se joue de notre rapport à la musique.

Pour cette deuxième édition, le Festival s’enrichit d’une programmation en journée au sein d’une exposition de l’artiste polonaise Jagna Ciuchta, s’y succédera une série d’événements (en entrée libre) : les conférences performées de Katia Kameli (My Anthology of Rai) et de Bertrand Lamarche autour de sa fascination pour Kate Bush, des Warm Up Sessions avec Jean-Biche et des lives en première partie de soirée.

En deuxième partie de soirée, parmi les concerts les plus attendus, on retrouve sans conteste la première française de Dark Mark, le chanteur culte de l’indie rock américain Mark Lanegan en collaboration avec l’un des producteurs techno les plus passionnants de sa génération, l’italien Not Waving. Autre événement attendu : la venue de Nicolas Godin, moitié de Air, qui offrira au festival l'interprétation de son nouvel album annoncé comme un retour à un son cosmique. Closer Music invite également la folie performative des brésiliens de Teto Preto, le chaman synthétique Alessandro Cortini, venu défendre un nouvel album sorti chez Mute, le projet rare Lavascar, monté autour de l'icône Michèle Lamy et Nico Vascellari (Ninos du Brasil), qui fait résonner poésie et musique électronique, l'ovni punk club Tom of England (LIES Records), ancien collaborateur de DJ Harvey et deux jeunes pousses à découvrir : Jean-Luc, trio berlinois de new wave dada et Maria Teriaeva, nouvelle tête chercheuse de la musique électronique modulaire.

En partenariat avec Les inrockuptibles et Radio Nova.

Festival
du
31
janv.
au
02
févr. 2020
Dans 2 jour(s)
Vendredi18h30 - 22h30
Samedi15h00 - 22h30
Dimanche14h30 - 21h30
Not Waving & Dark Mark - Downwelling
Actuellement
du
11 oct. 2019
au
16 févr. 2020
Actuellement