Warm Up Session x Echelle Humaine #2

Avec Cherish Menzo

Distorted Rap Body/ Chopped And Screwed Body [Corps déformé / Corps haché et ficelé]

Durant cette Warm Up Session, la danseuse et chorégraphe Cherish Menzo partage un processus incarné lors de ses performances, à savoir celui de dénouer la complexité d'identités intimement tissées. Mouvements, textes, images, sons déformés et saturés sont convoqués comme outils pour la création de nouveaux possibles et pour l'interprétation collective de cette quête à la fois personnelle et historique.
 
« Je cherche à comprendre et à intégrer à ma propre pratique certaines techniques utilisées dans la musique,en particulier dans le hip-hop et la musique électronique, par exemple, le saut de rythme, le remix, le scratch, le climax, le chevauchement et le ralentissement du tempo.
"Distorted Rap Body/ Chopped And Screwed Body" est une recherche et une expérience dans laquelle j'applique la technique "Chopped and Screwed" (aussi appelée "screwed and chopped" ou "slowed and throwed », littéralement vissé et haché, ou ralenti et jeté.
 
"Chopped and Screwed" est une technique de remix développée sur la scène hip-hop de Houston au début des années 1990 par DJ Screw. La technique screwed consiste à ralentir le tempo de 60 à 70 battements par minute et à utiliser le scratching, la pause ou encore la modification de certaines parties de la composition originale pour créer une version "hachée" de la chanson.
Pour appliquer au corps cette technique habituellement utilisée pour la musique et les paroles, nous explorerons la possibilité d'une distorsion physique temporelle et d'une hyper-articulation, afin de comprendre comment la relation entre la bouche, la voix, le son, les muscles peuvent créer de nouvelles narrations, de nouveaux espaces et de nouvelles expressions corporelles.
Cette Warm Up Session sera ma première tentative de transmettre cette recherche à d'autres. J'attends avec impatience de voir comment nous pourrons avec ces techniques former un univers commun, une unité, un chœur. » Cherish Menzo
 
Les Warm Up Sessions partent d'une volonté de découvrir, d'incarner et d'analyser collectivement les techniques de training dans la performance. Les Sessions ont pour ambition de positionner l'échauffement comme une étape essentielle de la création performative. Ainsi, le training est compris comme un point de départ de la production chorégraphique, théâtrale et de la performance, un processus à la fois de partage et de réflexion. En partant d'invitations inclusives, les Sessions cherchent à déconstruire les silos érigés entre le mouvement et la pensée.
 
Le cycle propose un espace de pratique et une plateforme de discussion pour toutes et tous, élaboré de concert avec les invité·e·s. Dans ce terrain d'expérimentation, les publics deviennent des participant·e·s acti·f·ve·s, donnant naissance à un event éphémère et récurrent.
Un cycle curaté par Madeleine Planeix-Crocker.
 
Tenue de sport conseillée, tous niveaux
Atelier
Lafayette Anticipations
dimanche 27 sept. 2020
de 11h30 à 13h

Complet

Gratuite, réservation obligatoire


« Sorry, But I Feel Slightly Disidentified… » © Bas de Brouwer

Participants

Cherish Menzo est une danseuse et interprète diplômée de la Hogeschool voor de Kunsten à Amsterdam.
Après avoir obtenu son diplôme, elle a collaboré avec plusieurs chorégraphes tel.le.s que Eszter Salamon, Akram Khan, Leo Lerus, Hanzel Nezza, Olivier Dubois, Lisbeth Gruwez, Jan Martens et Nicole Beutler.

Outre son travail de danseuse et d'interprète, elle a créé, en 2016, le spectacle EFES en collaboration avec Nicole Geertruida. Depuis 2018, Cherish Menzo interprète le solo Sorry But I Feel Slightly Disidentified... de Benjamin Kahn, un portrait qui vise à déconstruire les stéréotypes. Cette étroite collaboration a été initiée en 2017 et a été rapidement suivi par LIVE, un mélange hybride de performance, de danse et de concert pop/rock, réalisé avec le musicien Müşfik Can Müftüoğlu.
Originaire de Los Angeles, Madeleine Planeix-Crocker est, depuis 2018, curatrice des "Warm Up Sessions", cycle de rencontres autour des pratiques de training en danse et en performance. Parmi les invité•e•s des Warm Up, l’on compte (LA)HORDE, Marion Barbeau et Simon Le Borgne (Opéra de Paris), Maguy Marin, Bolewa Sabourin, Katerina Andreou, Sophie Demeyer et Katia Petrowick (compagnie Gisèle Vienne), Steven Michel, La Ribot, Petter Jacobsson (Ballet de Lorraine), Raúl Serrano Nuñez et Alvaro Dule (Ballet de l’Opéra de Lyon), Jean-Biche, et Mette Ingvartsen.
Après avoir été responsable de la communication par intérim de Lafayette Anticipations, Madeleine poursuit actuellement une thèse à l'EHESS (CRAL) autour des performances en commun programmées en institutions culturelles françaises à l'ère contemporaine. Ses intérêts se portent sur la production et la curation de performances féministes, queer et intersectionnelles.

Madeleine a également contribué à des articles sur la démocratisation culturelle aux États-Unis et en Europe aux publications du Comité d’histoire du Ministère de la Culture, pour le Forum d’Avignon et pour la revue Citizens for Europe. Elle a enseigné à Sciences Po Paris, dans le cadre du cours « Cultural and Creative Industries » du master Affaires publiques.

Diplômée summa cum laude de Princeton University, avec une spécialisation en politique culturelle, Madeleine a reçu un master spécialisé en Médias, Art et Création de HEC Paris et un M2 à l’EHESS. Elle y a mené un projet de recherche-création sur la performance féministe et les « safe spaces » (espaces de protection), en partenariat avec l’association Women Safe. Madeleine pratique la danse et le théâtre depuis l'âge de cinq ans et effectue des chorégraphies et mises en scène, intégrant ainsi la création artistique dans sa démarche de curatrice et de chercheuse.