Wu Tsang

Le travail de l'artiste Wu Tsang comprend l'installation, la performance, la réalisation de films et l'organisation d'événements. Elle s'intéresse à la notion d'espace privé et public et aux "espaces sûrs" (safe spaces), comme lieux d'émancipation pour les communautés marginalisées. L'artiste réinvente les représentations raciales et sexistes pour englober les perspectives multiples et changeantes à travers lesquelles nous faisons l'expérience du domaine social.
Wu Tsang aborde irrémédiablement des questions de genre et plus largement de société. Quel que soit le mode d’expression choisi (cinéma, photographie, party ou performance), un thème revient comme un leitmotiv : l’esthétique drag queen et le jeu avec les genres. Souvent avec son propre corps, Wu Tsang cherche à sublimer les représentations traditionnelles du désir et la proximité avec l’autre. Selon elle, "être queer rend sûrement plus courageux".
L'artiste s’est fait connaître en 2012 grâce à son film WILDNESS, présenté pour la première fois au MoMA’s Documentary Fortnight. WILDNESS présente un portrait du Silver Platter, un bar historique situé à l'Est de Los Angeles, qui a accueilli les communautés d'immigrants latinos / LGBT depuis 1963. Le film interroge la représentation et le partage d’un safe space et d’un "espace libre" (free space), deux dimensions majeures de l’émancipation féministe. Wu Tsang a notamment exposé au MoMA, à la Tate, au Whitney. En France, elle a réalisé pour la FIAC 2016, et en partenariat avec Swarovski, une installation monumentale qui fait écho à une scène du Magicien d’Oz. Elle reçoit plusieurs nominations dont les plus récentes sont le Guggenheim Memorial Foundation (2016) et le MacArthur Genius Award (2018).

Wu Tsang

Né.e en :1982
à :Worcester (Massachusetts, USA)
Vit et travaille à :Berlin, New York (Germany, USA)
Oeuvres de l'artiste
Exposées à Lafayette Anticipations
Dans la collection