Sur Wikipédia, moins de 15% des contributeurs et contributrices s'identifient comme femmes. Cette disparité est le reflet des inégalités qui creusent la plus grande plateforme des savoirs, mais aussi l'espace internet, et l'espace réel en général.
Art+Feminism est une campagne internationale pour améliorer la présence des femmes et des arts sur Wikipédia. A Paris, à l’initiative des curatrices Mikaela Assolent et Flora Katz, Lafayette Anticipations s’est engagé dans le mouvement en ouvrant son Hub à près d’une centaine de contributrices et contributeurs.

Le projet est initié en février 2014 au Eyebeam Art and Technology Center de New York par Siân Evans (Société des bibliothèques d’art nord-américaines), Jacqueline Mabey (commissaire d’exposition, failed projects), Michael Mandiberg (artiste), Laurel Ptak (artiste et commissaire d’exposition), ainsi que Dorothy Howard (Metropolitan New York Library Council) et Richard Knipel de Wikimédia New York.
En 2014, plus de 30 événements satellites ont été organisés simultanément en Australie, au Canada, en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux États-Unis, et dans des structures d’accueil diverses (musées, bibliothèques, appartement privé, etc.).

Le marathon a rassemblé environ 600 participants-es, permettant la création de plus de 100 nouveaux articles concernant les femmes et les arts. En 2015, de nouveaux pays comme la Belgique, la France et la Nouvelle-Zélande rejoignent le projet. Les organisateurs d’Art+Feminism ont été inclus dans la liste des 100 Leading Global Thinkers du magazine Foreign Policy pour la mise en œuvre du marathon en 2014.
En 2015, du MoMA à New York à l’Université de Georgia à Athènes, en passant par un appartement privé de Brooklyn ou le Stedeljik Museum à Amsterdam, plus de 75 sites ont accueilli environ 1500 personnes, créant près de 400 nouvelles entrées, et en améliorant environ 500.

Lorsque les curatrices Mikaela Assolent et Flora Katz se sont tournées vers la Lafayette Anticipations pour présenter la campagne Art+Feminism et son marathon de publication Wikipédia, l’évidente question de la place des femmes dans la création contemporaine et le tissu institutionnel a généré quantité d’autres questions. C’est que le projet même de l’Editathon, tel que son protocole a été pensé par les instigateurs du mouvement, interrogeait le statut de Lafayette Anticipations sur deux enjeux fondamentaux : 1/ sa politique de partage et de publication 2/ son engagement sociétal.

L’institution a souhaité non seulement apporter son soutien au projet, mais aussi leur offrir une véritable plateforme d’échanges critiques. Elles ont ainsi conçu en collaboration avec Lafayette Anticipations un programme ambitieux mêlant sessions de formation et de publication en ligne, performance d’artistes, tables rondes et des ateliers « Le présent de nos savoirs ». À partir d’un cas pratique proposé et présenté par un artiste, « Le présent de nos savoirs » nourrit la capacité d’agir de chacun-e sur ces nouvelles plateformes tout en générant un savoir absent de ces espaces.

Le groupe Facebook Art+Feminism / Paris, initié avant l’Editathon, poursuit les discussions.

Manifestation
du
07
mars 2015
au
05
mars 2017
Il y a 652 jour(s)
Editathon Art+Feminism 2017, Archives nationales, Paris
Editathon Art+Feminism 2016, Archives nationales, Paris © Vinciane Verguethen
Editathon Art+Feminism 2017, Archives nationales, Paris © Martin Argyroglo
Editathon Art+Feminism 2017, Archives nationales, Paris © Vinciane Verguethen
A venir
du
25 janv.
au
27 janv. 2019
Prochainement