Antonija Livingstone

Antonija Livingstone est à la fois danseuse et chorégraphe, ses créations sont à l’intersection des arts visuels et de la performance.

Présentées le plus souvent in situ dans des parkings, des espaces extérieurs ou des musées, ses performances ont été programmées dans différents contextes : Études Hérétiques (avec la scénographe Nadia Lauro) à la Ménagerie de Verre dans le cadre du Festival d’automne, Culture Administration & Trembling (avec Jennifer Lacey, Stephen Thompson et Dominique Petrin) au CCN Montpellier et la Biennale des Arts Performatifs de Rouyn Noranda (Québec), Supernatural (avec Simone Aughterlony et Hahn Row) au Théâtre Garonne (Toulouse), Festival Actoral Marseille, et le Leopold Museum (Vienne), Sketches / Notebook (avec Meg Stuart / Damaged Goods) au Centre Pompidou.

Elle a travaillé sur la notion de co-creation de refuge à l’occasion de sa résidence en tant qu’artiste associée à la Ménagerie de Verre à Paris et à la Fonderie Darling à Montréal en 2018 et a développé la performance CHAUD en 2020 avec la performeuse et musicienne Kizis Nibik / Mich Cota. CHAUD a été présenté dans le cadre de Heavy handed we crush the moment avec Jamila Johnson Small et keyon gaskin au Barbican Center à Londres et Rituals of Care au Martin Gropius Bau à Berlin avec le danseur Stephen Thompson.

Antonija Livingstone