à l'oeuvre ! Programme de soutien à la production

En 2021 Lafayette Anticipations poursuit son engagement pour la création contemporaine en renouvelant “À l’œuvre !“, son programme de soutien à la production à destination de tou·te·s les créateur.rice.s.

Au travers d’un nouvel appel à projet, cinq candidatures ont été retenues pour recevoir ce soutien de deux mois dans les locaux de la Fondation, permettant aux artistes et créateur.rice.s de concevoir, développer et réaliser une œuvre ou une édition, grâce à la mise à disposition d’une bourse de 2000 euros, d’un parc de machines et de l’accompagnement de l’équipe de professionnel.le.s de l’institution.

Répartis dans notre bâtiment, les différents parcs de machines permettent de produire sur place les œuvres des résident.e.s. Au sous-sol de la Fondation se trouvent les ateliers du bois et du métal, la peinture en cabine, l’impression 3D acrylique et céramique, la gravure et la découpe laser, ainsi que le fraisage et le traçage par commande numérique. Au troisième étage, l’atelier d’édition permet l’impression et l’assemblage d’ouvrages. L’impression Riso constitue une des spécificités de la pratique éditoriale de la Fondation. L’atelier est également équipé pour l’impression grand format et numérique, le rainage, l’assemblage, la découpe du papier et la reliure en dos carré collé. Autant de techniques et de savoir-faire que nous avons à cœur de mettre au service des œuvres et des artistes.

En 2020, pour sa première édition, le programme a accueilli 8 artistes ou collectifs, qui ont pu produire une grande diversité de projets dans les domaines de la mode, du design, de la scénographie, de la sculpture, de l’édition, de la vidéo et de la performance. Découvrez les lauréat·e·s et les projets de l'édition 2020 À l’œuvre ! ↻ 

 

Lauréat·e·s 2021

Guillaume Aubry

Artiste et architecte, Guillaume Aubry a étudié à l’Ecole d’Architecture de Paris-LaVillette (DPLG), à l’Université de Tokyo au Japon ainsi qu’aux Beaux-Arts de Paris (post-diplôme La Seine). Il a notamment présenté son travail, à Mains d’œuvre, aux Beaux-Arts de Paris, à la Cité des Arts, à la Fondation d’entreprise Ricard, à la Friche de la Belle de Mai et au Casino du Luxembourg…

Il a également été invité à participer à des manifestations comme Nuit Blanche à Paris (programme Satellite), la Biennale de Lyon, la Biennale de Lulea en Suède, le Salon de Montrouge et Jeune Création. Aujourd’hui artiste-chercheur du doctorat de création RADIAN, il prépare une thèse sur l’expérience esthétique des couchers de soleil. Dans le cadre de ce doctorat, il a notamment effectué une résidence de recherche à la Villa Médicis à Rome (programme Médicis) en 2019 qu’il l’a conduit à concevoir une adaptation scénique de “La psychanalyse du feu” de Gaston Bachelard au Théâtre de Nanterre-Amandiers. Le spectacle “Quel bruit fait le soleil lorsqu’il se couche à l’horizon ?” a été créé en novembre 2020 mais n’a - pas encore - pu être présenté au public.

Gaëlle Choisne

Sensible aux enjeux contemporains, la pratique de Gaëlle Choisne rend compte de la complexité du monde, de son désordre politique et culturel, qu’il s’agisse de la surexploitation de la nature, de ses ressources ou des vestiges de l’histoire coloniale, où se mêlent traditions ésotériques créoles, mythes et cultures populaires.

Ses projets sont conçus comme des écosystèmes de partage et de collaboration, des poches de « résistance » où se créent de nouveaux possibles, notamment avec le projet « Temple of Love ». Initié à partir de l’essai inédit sur l’amour de Roland Barthes, « Fragments d’un discours amoureux » (1977), Gaëlle Choisne ajoute au concept d’amour une dimension politique en rendant hommage aux corps invisibilisés, aux âmes minoritaires et fragilisées ainsi qu’aux coeurs dépossédés. «Temple of love » est un projet évolutif se définissant au travers de ses modes d’apparition et de sa genèse en fonction de ses invitations et de sa localisation.

Dominika Hadelova & Aldo Buscaferri (MATTO)

MATTO est un studio de création et un magazine indépendant créé en 2018 par Dominika Hadelova et Aldo Buscalferri à Paris. Le magazine explore l'art contemporain et le processus de création à travers de véritables conversations curieuses et des visites de studio. À l’occasion de cette résidence, MATTO collaborera avec Jennifer Cunningham, une chercheuse en design spécialisée dans la culture matérielle.


Dominika Hadelova (née en République tchèque) a une formation en art contemporain et en gravure. Elle a travaillé au Tyler Print Institute de Singapour ainsi que sur plusieurs projets artistiques internationaux en Écosse, en Suisse et au Brésil.


Aldo Buscalferri (né en Italie) a travaillé comme directeur créatif pour des magazines de mode, d'art et de voyage au cours des quinze dernières années. 

Garush Melkonyan

Le travail de Garush Melkonyan allie principalement vidéo, sculpture et installation, il explore les codes invisibles qui structurent la communication, le discours et le langage. Chaque projet se fonde sur un protocole préétabli qui modifie et perturbe le processus du tournage devenant ainsi une performance unique non seulement pour les acteur.rice.s de la vidéo mais aussi pour l'équipe qui la réalise. L’expérimentation et l’improvisation dans un cadre déjà défini tiennent une grande place dans la pratique de Melkonyan car elles permettent de créer un environnement de collaboration inédit pour les différents participant.e.s impliqué.e.s dans le processus de création.

Ses œuvres les plus récentes repoussent les limites du langage révélant ainsi toute l'absurdité des interactions humaines. Les conventions cinématographiques et télévisuelles, perturbées par de nouveaux codes langagiers, y sont détournées, et invitent le.la spectateur.rice à jouer un rôle actif de déchiffrement d’une narration visuelle renouvelée.

Julien Perez

La démarche de Julien Perez se situe à la confluence de la musique pop, de la performance et des arts plastiques. Depuis 2013, le projet musical PEREZ, initié pendant son année de résidence au Pavillon du Palais de Tokyo, joue avec les codes de la pop française, du surréalisme et du fantastique à travers des disques, mais aussi de nombreuses performances dans des centres d'art tels que le Palais de Tokyo, le MAC VAL ou le MO.CO, et des collaborations avec des artistes visuels comme Ange Leccia, Yann Gonzalez, Arnaud Dezoteux,Thomas Levy Lasne ou Alexis Langlois.

Il forme avec Dominique Gonzalez Foerster le duo Exotourisme qui mêle musique, vidéo et transformisme, et fait écho aux obsessions du cinéma et de la littérature de Science-Fiction. Il a par ailleurs composé et produit de nombreuses musiques pour des vidéos et performances de plasticiens tels que Sâadane Afif, Lola Gonzalez, Ange Leccia, Benoît Maire ou Flora Moscovici.

MACHINES À DISPOSITION

CNC 4 axes

  • Volume usinable 3 axes : 3000 x 2000 x 450 mm
  • Volume usinable 4 axes : 2000 x 700 x 700 mm
  • Matériaux usinables : bois, mousse usinable (polyuréthane, LAB)

Menuiserie

  • Scie à format, raboteuse / dégauchisseuse, station de ponçage, scie à ruban, outillage électroportatif (découpe, ponçage assemblage)

Prototypage 3D

  • Imprimante Wasp 2040 industriel polymère (volume d'impression circulaire 400 x 200 x 200 mm) 
  • Imprimante 2040 Clay (volume d'impression circulaire 400 x 200 x 200 mm)
  • Impression terre : argile, grès, porcelaine
  • Four de cuisson céramique à chargement vertical (volume 70 L pour cuisson terre) 

Découpe et gravure laser

  • Gravotech LS 1000 (dimensions utiles : 1200 x 620 mm ; puissance 80W)

Serrurerie

  • Poste à souder MIG
  • Torche plasma manuel (découpe)
  • Fraise scie pour découpe de barre acier
  • Perceuse à colonne 

édition

  • Risograph MF9350 (A3) et SF5030 (A4)
  • Presse numérique (laser) Xerox C60 Fiery (SRA3)
  • Traceur latex HP 315 + plotter de découpe (135 cm)
  • Imprimante photo Epson P5000 (A2/43 cm)
  • Solution d'épreuvage colorimétrique (spectros Minolta FD9 et Efi ES2000)
  • Trieuse à friction 10 cases 
  • Raineuse semi-auto
  • Thermorelieur
  • Agrafeuse électrique à selle 1 point
  • Plieuse A3
  • Presse de reliure taille douce 50/120cm
  • Machine à coudre Frezal double entraînement (couture Singer)

Lauréat.e.s 2020

Découvrez les lauréat·e·s et les projets de l'édition 2020 À l’œuvre ! ↻

Avec Teddy Sanches, Sebastian A. De Ruffray (SEVALI), Elvire Caillon et Léonard Martin, Christelle Oyiri, Emilie Pitoiset, Clara Pacotte et Charlotte Houette (EAAPES), Paul Heintz et Agata Ingarden.