Ève Chabanon, The Surplus of the Non-Producer, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris
Ève Chabanon et Abou Dubaev, The Surplus of the Non-Producer, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris. © Pierre Antoine

The Surplus of the Non-Producer

Date : 2018
Technique : Installation – Stuc, contreplaqué, métal, rideau, fleurs

The Surplus of the Non-Producer prend pour point de départ la difficulté voire l’incapacité de l’artisan, de l’artiste et du praticien culturel en exil à exercer leur pratique face à des facteurs légaux ou encore matériels, comme le manque d’accès à des outils et à un atelier, l’absence de traces pour prouver leur travail passé ou encore de réseau. Certain·e·s en viennent parfois à abandonner leur pratique, jugée obsolète ou trop éloignée des canons de l’Europe de l’ouest. The Surplus of the Non-Producer questionne la relation entre pratique et identité, et cherche des failles dans le système pour faire débat, mais aussi, et surtout, créer du possible et de la valeur.

Le centre de gravité formel de The Surplus of the Non-Producer est un objet à mi-chemin entre la sculpture et la table de conversation. Évoquant un large fragment minéral nuancé par de multiples strates et vaisseaux, la pièce a été développée dans les ateliers de Lafayette Anticipations par Ève Chabanon en collaboration étroite avec le stucateur Abou Dubaev, qui a été employé par la Fondation via La Fabrique Nomade, une association pour l'insertion professionnelle des artisans réfugiés. Le fragment minéral, aux côtés de la composition florale – elle aussi réalisée en partenariat avec une association œuvrant à l'accompagnement professionnel de personnes en exil – sert de décor au film, la seconde partie du projet.

Pendant l’exposition, une équipe cinématographique de dits « non-producteurs » réalisera un court-métrage prenant la forme d’une fiction sur la condition et les économies principales ou parallèles de la non-production, et d’entendre la parole des personnes concernées.

Première présentation institutionnelle en France.

Crédits

Fabrique de la sculpture : Ève Chabanon et Abou Dubaev
Production du film : Billie Ness Production
Réalisatrice : Ève Chabanon
Assistante réalisatrice : Pascaline Morincôme
Assistant de production : Olivier Iturerere
Scénariste : Abdulmajeed Haydar
Acteur : Aram Ikram Tastekin
Chanteuse : Nassima Shavaeva
Monteur : Abdul Rahman Alwafaei
Design graphique : Yara Al Najem
Composition florale : Ana Vega et du Pain & des Roses
Partenaires et collaborateurs : La Fabrique Nomade, L'Atelier des Artistes en Exil, du Pain & des Roses, Thot
Ève Chabanon, The Surplus of the Non-Producer, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris
Ève Chabanon et Abou Dubaev, The Surplus of the Non-Producer, 2018. Vue de l’installation, Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, 2018. Produite par Lafayette Anticipations, Paris. © Pierre Antoine
Interview avec Ève Chabanon, 2018
Vidéo réalisée pour l'application ReBond – Lafayette Anticipations
© Lafayette Anticipations
Ève Chabanon et Abou Dubaev, <i>The Surplus of the Non-Producer</i> (détail_2), 2018, Le centre ne peut tenir, 20 juin - 9 septembre 2018 © Lafayette Anticipations
Ève Chabanon et Abou Dubaev conçoivent la pièce The Surplus of the Non-Producer dans l'atelier de production de Lafayette Anticipations, 2018 © Lafayette Anticipations
Ève Chabanon et Abou Dubaev, The Surplus of the Non Producer, 2018
Ève Chabanon et Abou Dubaev, The Surplus of the Non-Producer (détail), 2018 © Lafayette Anticipations