Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Oliver Laric, 2016 © Isabelle Giovacchini

Resemblance by Contact

Date : 2016
Technique : Photographie, plexiglas, aluminium

Invité à réaliser une résidence de production en 2015, Oliver Laric a étudié à Paris diverses techniques de reproduction sculpturale anticipant la technologie de scan 3D. Il met ainsi en lumière la photosculpture, dispositif méconnu inventé et breveté par l’ingénieur François Willème en 1860, qui permettait la fabrication d’une sculpture des plus réalistes en moins de deux jours.

Laric s’est aussi penché sur le moulage en plâtre, visitant et scannant de nombreuses statues et reliefs appartenant aux collections du Musée Carnavalet, du Musée Guimet et de la Cité de l’architecture et du patrimoine. Pour Faisons de l’inconnu un allié, l’artiste propose une photographie très grand format qui rassemble le résultat de son travail dans ces différents musées parisiens.

L’artiste met à disposition du musée son équipement, sa main d’œuvre et le fichier de la sculpture en haute résolution, en échange de quoi il a libre utilisation du fichier pour mouler ou imprimer en 3D ses propres versions de la sculpture, ou encore pour alimenter www.threedscans.com, où les scans sont en libre accès. L’intervention de Laric sur Internet encourage leur réemploi et leur rediffusion loin des champs de l’art et du patrimoine par des amateurs, artistes et autres adeptes de l’open source.

Joël Rivault, Aurélien Rivière et Florian Gravet de 3D Solutions (scan 3D)
Institutions partenaires du projet :
Cité de l’Architecture et du Patrimoine ; Dépôt des sculptures de la Ville de Paris ; Musée Carnavalet ; Musée Guimet ; Musée du Louvre
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Oliver Laric, 2016 © Isabelle Giovacchini
Détail de Resemblance by contact, Oliver Laric, 2016 © Isabelle Giovacchini
Détail de Resemblance by contact, Oliver Laric, 2016 © Isabelle Giovacchini
Détail de Resemblance by contact, Oliver Laric, 2016 © Isabelle Giovacchini