Faisons de l’inconnu un allié est à l’image de la mission principale de Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette : soutenir la création en inventant de nouveaux modes de production. De bien des façons, la production artistique – et la recherche, l’expérimentation, la transformation et la matérialisation des pensées qu’elle induit – est un voyage vers l’inconnu, une ouverture à l’indétermination envisagée comme valeur.

Cette rencontre implique des anticipations constantes, la capacité à embrasser un futur proche et à appréhender avec invention des horizons changeants. La Fondation conçoit son rôle dans l’anticipation des besoins de celles et ceux – artistes, penseurs, et autres voix singulières – en recherche de nouvelles formes d’expression. Les artistes donnent du sens à l’époque complexe dans laquelle nous vivons, et, proposant d’autres façons de penser, imaginent des univers où surgissent de possibles dénouements.

Un intérêt pour les processus de production lie de façon sensible les invités, qu’ils pratiquent ou fassent référence au travail manuel (Mimosa Echard, Simon Fujiwara, Lucy McKenzie, Valerie Snobeck), qu’ils fassent appel à des technologies industrielles ou numériques (Camille Blatrix, Tyler Coburn, Oliver Laric, Rayyane Tabet) ou encore qu’ils intègrent d’autres savoir-faire à leurs créations (Perks And Mini, Slow and Steady Wins the Race, Studio Brynjar & Veronika, Cally Spooner, Anicka Yi).

Ces réflexions sur les modalités de production ne constituent cependant pas le thème a priori de Faisons de l’inconnu un allié, mais elles rendent possibles des considérations sur des sujets tels que le patrimoine, l’archéologie, l’architecture, la réparation, la reproduction, la dissémination, le collectif, l’utopie et les futurs possibles. Chaque projet génère son réseau de voix et de contributeurs : historiens, conservateurs de musées, artisans du plâtre, designers industriels, maîtres horlogers, luthiers, flûtistes… Ces experts se faisant alliés jouent le jeu de la spéculation intellectuelle et tissent autour d’un inconnu signifiant, l’art, les liens précieux d’une humanité essentielle qui font cruellement défaut au paysage social et politique d’aujourd’hui.

Faisons de l’inconnu un allié est également l’occasion de revenir sur l’ensemble de la période de préfiguration de Lafayette Anticipations (octobre 2013 – décembre 2017), qui a permis à la Fondation de définir son projet institutionnel et curatorial. Un livre a été publié en parallèle de l'exposition pour relater les premières années d’existence et d’activité de la Fondation. Cet ouvrage, composé de textes fondamentaux pour l’institution et de cahiers de production, rassemble des contributions d’Anja Aranowsky Cronberg, Howard Becker et franck leibovici, Neil Cummings, RoseLee Goldberg et Rem Koolhaas, entre autres.

Faisons de l’inconnu un allié est le premier projet conçu par le collectif curatorial inaugural de la Fondation composé de Charles Aubin, Anna Colin, Hicham Khalidi et François Quintin.

Exposition
du
11
oct.
au
23
oct. 2016
Il y a 579 jour(s)
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Studio Brynjar & Veronika, 2016 © Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Mimosa Échard, 2016 © Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Perks and Mini, 2016 © Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Yngve Holen, 2016 Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Rayyane Tabet, 2016 © Isabelle Giovacchini

Artistes
de l'exposition

A venir
du
02 juin
au
02 juin 2018
Prochainement