Courtesy de l'artiste ; Esther Schipper, Berlin ; Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, Paris. Photo : Andrea Rossetti

The Happy Museum

Date : 2018
Technique : Matériaux divers
Exposition : Revolution

Happy Museum est un musée sous forme de capsule réalisé par l’artiste en collaboration avec son frère Daniel, « économiste du bonheur » et gérant d’une société qui évalue et chiffre pour ses clients les retombées sociales de produits ou de services donnés.

Quelle est la valeur en euros d’un tableau de Monet par minute d’observation ? Est-ce qu’une séance de danse a autant de valeur pour une personne qu’une augmentation de 1 348 euros de son salaire annuel ? Combien d’argent faudrait-il offrir aux habitants d’un village rural pour qu’ils consentent à stocker l’ensemble des déchets nucléaires du pays dans les sous-sols de celui-ci ? Ces choix très concrets et les questions soulevées par les évolutions économiques qui régissent nos vies se manifestent ici à travers une série de produits et d’objets qui, de manière simple et directe, mettent le spectateur face à des dilemmes éthiques.

À la fois laboratoire scientifique, exposition archéologique et boutique, le Happy Museum, avec ses socles ou plateformes répétitives, est un format d’exposition qui « s’apparente à un fil d’actualités en continu », dont les éléments sont « mis à jour » à chaque nouvelle présentation de l’œuvre. Les objets et produits que l’artiste a ainsi rassemblés au fil des années révèlent les tendances contradictoires et extrêmes de la société, confrontant de manière parfois absurde mais toujours séduisante optimisme et terreur, hypercapitalisme et philanthropie, factualité et émotion. S’appuyant sur l’héritage du ready-made, Simon Fujiwara voit sa collection de produits comme autant de « preuves matérielles » de moments choisis dans l’histoire de l’humanité.
Courtesy de l'artiste ; Esther Schipper, Berlin ; Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, Paris. Photo : Andrea Rossetti
Simon Fujiwara, Happy Museum, 2018
Simon Fujiwara, Happy Museum, 2018 Courtesy de l'artiste ; Esther Schipper, Berlin ; Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, Paris. Photo : Andrea Rossetti
Courtesy de l'artiste ; Esther Schipper, Berlin ; Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, Paris. Photo : Andrea Rossetti