Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Rayyane Tabet, 2016 © Isabelle Giovacchini

Genealogy

Date : 2016
Technique : Sculpture. Tissu, profilés aluminium, Perspex, CC clear

Rayyane Tabet a créé Genealogy, structure articulée autour de cinq vitrines identiques et longue de vingt mètres, pour partie sculpture, pour partie dispositif d’exposition.
Les vitrines symbolisent l’arbre généalogique de l’artiste : chacun des étages de vitrine correspond à une génération, certains sont occupés par une pièce de tissu à motif ou une simple toile tissée, quand d’autres sont laissés vides.

Ces trois catégories renvoient à la dispersion et à la fragmentation de l’héritage familial – un tapis de vingt mètres de long donné en 1929 à l’arrière-grand-père maternel de Rayyane Tabet par une tribu bédouine de Tell Halaf, où ce dernier participait à une expédition archéologique. Avant sa mort en 1983, n’ayant aucun héritage à léguer, il décide de découper le tapis en cinq parties égales destinées à chacun de ses enfants auxquels il recommande de procéder de même pour leurs propres enfants et ainsi de suite jusqu’à complète disparition de l’objet. À ce jour, le tapis est divisé en vingt-six parties couvrant cinq générations.

Wolfgang Frank, Philippe Plessers de Frankeurope (réalisation des vitrines)
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Rayyane Tabet, 2016 © Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Rayyane Tabet, 2016 © Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Rayyane Tabet, 2016 © Isabelle Giovacchini
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Rayyane Tabet, 2016 © Isabelle Giovacchini