© Pierre Antoine

CARTOGRAPHY

Date : 2019
Technique : Impression sur Forex, bois et mousse polyuréthane
Courtesy : Courtesy de l’artiste et Zeno X Gallery, Anvers

CARTOGRAPHY se veut une étude de mouvements, un agrandissement d’une photocopie reproduite sur un panneau de bois.

Cette œuvre est née de la volonté de Martin Margiela de reconstituer la chevelure du sommet d’un crâne avec de la fausse fourrure. Contrairement aux cheveux naturels qui se déploient dans une multitude de directions, la fausse fourrure n’a qu’une seule orientation. Ce projet a donné lieu à de multiples expériences et recherches pour reproduire le mouvement circulaire des cheveux si complexe à imiter. Il s’intéresse ici au « tourbillon », cette zone située au sommet de notre cuir chevelu. Selon certaines croyances populaires, on peut y lire des signes sur l’avenir. C’est aussi le lieu de la mémoire de l’existence et de ce qu’elle traverse. Margiela installe Cartography sur un chariot utilisé pour déplacer les chefs-d’œuvre dans les musées. Cette pièce produite avec des matériaux extrêmement modestes contraste avec cet écrin d’ordinaire destiné aux œuvres les plus précieuses.

© Pierre Antoine