Rachel Rose, Second Born, 2019, Rock and glass, 15,9 x 24,4 x 20,6 cm. Courtesy of Pilar Corrias Gallery, London. © Andrea Rossetti

Born

Date : 2019
Technique : Roche et verre
Dimensions : First Born, Rock and glass, 33 x 22,9 x 22,9 cm. Second Born, Rock and glass, 15,9 x 24,4 x 20,6 cm. Eleventh Born, Rock and glass, 15,9 x 24,4 x 20,6 cm. Twelfth Born, Rock and glass, 15,9 x 24,4 x 20,6 cm.
Courtesy : Pilar Corrias Gallery, London and Gavin Brown’s enterprise, New York / Rome and the artist

L’exposition de Rachel Rose débute avec la période prénatale.

La série de sculpture Borns dénote l’intérêt de l’artiste pour l’oeuf à la fois en tant que forme et que symbole alchimique. Pour chaque sculpture, l’artiste a créé une forme en verre soufflé qu’elle a placée sur ou enfoncée dans un morceau de roche lui-même ovoïde ou en forme de fragment de coquille d’oeuf. Les Borns sont faits d’une seule et même matière – du sable – dans deux états et deux moments différents. En effet, le verre est constitué à partir de sable, qui est lui-même de la roche pulvérisée. Alors que le verre soufflé à chaud se fige et prend forme immédiatement, la roche met des milliers d’années à se former. De plus, le verre n’est pas solide : c’est un matériau liquide au ralenti ; de la roche à l’état liquide. Pour l’artiste, la rencontre de matières dans les Borns présente une analogie avec la conception incarnée dans l’oeuf en tant que vaisseau embryonnaire à partir duquel la vie se développe.
Rachel Rose, Second Born, 2019, Rock and glass, 15,9 x 24,4 x 20,6 cm. Courtesy of Pilar Corrias Gallery, London. © Andrea Rossetti
Rachel Rose / Borns