Warm Up Session X Echelle Humaine #2

Avec Sandrine Lescourant aka Mufasa
Le corps comme porte-parole : c'est ce que propose la danseuse et chorégraphe Sandrine Lescourant/Mufasa.
En portant la danse comme rempart à la violence, Mufasa invite à une mise à disposition de soi - pour soi et pour les autres -, en encourageant la résilience de nos liens sociaux.
 
Un cycle curaté par Madeleine Planeix-Crocker.
Tenue de sport conseillée, tous niveaux.

Participant·e·s

Sandrine Lescourant est connue sous le nom de MUFASA. Ce nom elle le doit à l’univers des battles de danse hip hop, un univers où elle a fait ses marques puis ses preuves auprès des pionniers de la culture HIP HOP.

Son parcours est enrichi d’un enseignement selon des principes très codifiés : danse classique, danse contemporaine, danse africaine traditionnelle; Sandrine n’en reste pas moins autodidacte dans l’âme, elle développe un style ancré dans les valeurs hip hop, une danse de résistance sur la scène underground, tout en collaborant au plateau avec plusieurs chorégraphes de la scène contemporaine.

Sandrine est aujourd’hui chorégraphe de la compagnie Kilaï. Sa démarche s’inscrit dans une recherche poussée du mouvement , explorant les liens sociaux et la représentation de ces derniers au travers du corps. C’est en puisant dans son expérience et en portant un regard plus large sur la société actuelle qu’elle propose des créations audacieuses. Elle porte la danse comme rempart à la violence

et ancre ses projets dans le réel ce qui permet à chaque élan artistique d’être mu par la nécessité de déplacer ou

questionner le regard du spectateur sur l’être sensible qu’il est. Son art se réinvente, il se joue des codes, il s’inspire de ce que nous avons d’intime. Les projets de transmission s’axent autour du décloisonnement des pratiques. Engagement physique d’une haute intensité, imaginaire singulier porté sur le sens et le sensible, le travail de la compagnie se veut être un mouvement pour plus de tolérance.

Originaire de Los Angeles, Madeleine Planeix-Crocker est curatrice associée à Lafayette Anticipations.

En 2018, elle y a fondé les "Warm Up Sessions", un cycle de rencontres publiques et participatives autour des pratiques de training en danse et en performance. Au printemps 2021, elle propose la série "Dérives" qui souhaite contribuer à l'écriture de nouvelles histoires des arts à travers des dialogues co-construits avec des artistes contemporain·e·s. Ses intérêts se portent à la croisée de la recherche et de la curation de performances féministes, queer et intersectionnelles.

Madeleine est également co-directrice de la Chair “Troubles, Dissidences et Esthétiques” au Beaux Arts de Paris et membre permanent du Conseil Scientifique de le Recherche de l’ESAD de Reims. 

Diplômée de Princeton University en études culturelles, Madeleine a obtenu un Master spécialisé en Médias, Art et Création de HEC Paris et un M2 à l’EHESS. Elle y a porté un projet de recherche-création avec l’association Women Safe, où elle mène désormais un atelier de théâtre et d’écriture créative. Madeleine poursuit actuellement une thèse à l’EHESS (CRAL) autour des performances en commun contemporaines en France.

Elle pratique la danse et le théâtre depuis l’enfance.