Une installation de Camille Blatrix

L'artiste Camille Blatrix investit un lieu caché de Lafayette Anticipations, accessible sur visite avec un·e médiateur·trice.
Proche de l'atelier de production où elle a été assemblée et à distance des espaces d'exposition où l'on s'attendrait à la trouver, l'installation semi-pérenne de Camille Blatrix - qui a récemment intégré la collection de Lafayette Anticipations - Fonds de dotation Famille Moulin - fait écho aux fonctions techniques du bâtiment de la rue du Plâtre. Elle s'inspire précisément du puits de géothermie et des réseaux qui l'irriguent depuis son coeur : l'artiste interprète cette mécanique des fluides comme le générateur d'un flux diffusant une énergie incessante.
Malgré l'apparence lisse et glacée et l'esthétique industrielle standardisée qui les caractérisent, les sculptures de Camille Blatrix cherchent à établir une connexion affective et poétique avec leur spectateur. Ses machines animées témoignent de l'état d'inquiétude des corps dans le monde actuel. Inspiré par les dispositifs de la publicité et du cinéma, Camille Blatrix ne cesse dans son travail de questionner, d'admirer et de déprécier l'impact des images stéréotypées sur notre imaginaire et nos sentiments.
Visite
Lafayette Anticipations
Tous les jeudis du 21 février au 25 avril 2019, visites toutes les demi-heures
de 19h à 21h


Accès libre sans réservation


Vue de l'installation de Camille Blatrix, Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, 2018
Vue de l'installation de Camille Blatrix (détail), 2018 © Lafayette Anticipations
Interview avec Romain Bertel, 2018
Vidéo réalisée pour l'application ReBond – Lafayette Anticipations
© Lafayette Anticipations

Participants

Les sculptures de Camille Blatrix se présentent comme des artefacts d'un futur proche, elles s'inspirent d'objets usuels tout en bousculant leurs usages.
En 2018, son travail a été présenté entre autres au Palais de Tokyo ("L'ennemi de mon ennemi"), au Hessel Museum of Art, CCS Bard Galleries (Annandale-on-Hudson, USA), et au MRAC de Sérignan. Il a également fait l'objet d'une exposition personnelle chez Taylor Macklin, Zürich en 2018 et auparavant à la Galerie Balice Hertling, Paris en 2017, CCA Wattis, San Francisco en 2016... Camille Blatrix a participé en 2015 à la Biennale de Lyon.

Camille Blatrix s'est formé à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Il a reçu en 2014 le Prix Fondation d’entreprise Ricard et le Prix des Amis des Beaux-Arts de Paris.
Plus d'infos