Smerz combine instruments électroniques et classiques avec des voix R&B et des basses profondes pour créer un univers auditif unique.

A l'occasion de l'exposition The Mutes de Lina Lapelytè, le duo interprète leur album Believer qui mêle de manière volontairement théâtrale des émotions contradictoires, de la tristesse au bonheur, en passant par l'anxiété ou l'apaisement, et nous offre un rapport singulier et oblique au monde. 
Inspiré par les lourdes basse de la musique club des années 2000, l'accent y est totalement mis sur les dimensions performatives et expérimentales de la musique.

Smerz est le duo norvégien formé par Henriette Motzfeldt et Catharina Stoltenberg.

Connu pour sa "pop déconstruite et soigneusement façonnée" (Boomkat), Smerz tisse de manière transparente des techniques et des sons tirés de la musique de chambre et de la musique classique, du hip hop, du R&B et de l'électronique dure, résultant toujours en quelque chose de tout à fait étrange.

Après une série de sorties sur le label londonien XL Recordings en 2017, leur premier album complet " Believer " est sorti récemment, combinant leur amour de la musique traditionnelle norvégienne avec l'imagerie gazeuse du cinéaste Peter Greenaway et brouillant la frontière entre rêve et réalité.

L'album a été conçu dans le but de cimenter les idées que Motzfeldt et Stoltenberg travaillent lors de leurs résidences mensuelles sur NTS,.