Samia Henni et Zineb Sedira

Rencontre entre Samia Henni, historienne et théoricienne de l'architecture, à l'occasion de la traduction française de son livre Architecture de la contre-révolution,  et Zineb Sedira, artiste dont l'exposition L'Espace d'un instant - A Brief Moment est à voir jusqu'au 19 janvier au Jeu de Paume.
Cette discussion vise à échanger autour de thèmes communs ou résonant dans les recherches respectives de Samia Henni et Zineb Sedira, qu'ils s'agissent de la mémoire et de l'histoire, notamment algérienne à l'époque coloniale et postcoloniale, du travail des archives, ou encore de la place de l'art et des artistes "face à l'Histoire".
Dans son essai, Samia Henni analyse les politiques en matière d'urbanisme et d'architecture mises en œuvre par l'État colonial français pendant la longue guerre d'indépendance algérienne (1954-1962). Cet ouvrage montre de façon documentée et précise comment le régime colonial a planifié et mis en œuvre des programmes de démolition tactique, et développé de nouvelles structures afin de faciliter le contrôle étroit de la population algérienne et la protection des communautés européennes en Algérie. 
Le travail de Zineb Sedira déploie des formes aussi diverses que la vidéo, le film, l'installation et la photographie. Ses œuvres témoignent de l'intérêt de l'artiste pour les histoires orales, leur collecte, leur enregistrement et leur transmission, mais elles révèlent aussi son intérêt profond pour l'histoire postcoloniale et pour les problèmes liés à la destruction écologique globale due à la surproduction et à la circulation universelle des personnes et des biens.
Le livre de Samia Henni Architecture de la contre-révolution est publié aux éditions B42 (Paris).
L'exposition de Zineb Sedira L'Espace d'un instant - A Brief Moment est présentée au Jeu de Paume (Paris) jusqu'au 19 janvier 2020.
Rencontre
Lafayette Anticipations
mercredi 08 janv. 2020
de 19h30 à 21h


Entrée libre


Participants

Samia Henni est née à Alger. Architecte, historienne et théoricienne de l’architecture, elle travaille au carrefour de l’architecture, de l’aménagement du territoire, et de l’étude des pratiques coloniales et des opérations militaires du début du XIXe siècle jusqu’à nos jours.
Elle a obtenu son doctorat en histoire et théorie de l’architecture à l’École polytechnique fédérale de Zurich (Eidgenössische Technische Hochschule Zürich, ETH de Zurich) et été distinguée par la médaille de l’ETH. Samia Henni est actuellement enseignante et chercheuse en histoire et théorie de l’architecture et de l’urbanisme au département d’architecture de l’université de Cornell aux États-Unis.
Zineb Sedira est à l’origine d'aria (artist residency in algiers), une résidence d’artistes à Alger qui soutient le développement de la scène artistique contemporaine en Algérie à travers des échanges inter-culturels et des collaborations.
Née en 1963 à Paris, Zineb SEDIRA a etudié a Londres à Central St Martins puis Slade School of Art. Elle vit à Londres et travaille entre Alger, Paris et Londres.

Son travail a été présenté au sein de nombreuses expositions personnelles, entre autres à la Photographer’s Gallery (Londres, 2006), New Art Exchange (Nottingham, 2009), Pori Museum (Finlande, 2009), BildMuseets (Suède, 2010), Kunsthalle Nikolaj (Copenhague, 2010), Palais de Tokyo (Paris, 2010), MAC musée d’art contemporain (Marseille, 2010), Charles H. Scott Gallery, Vancouver et Blaffer Art Museum, Houston (2013), Sharjah Art Foundation (UAE) et Bierut Art Center, Liban (2018) et en 2019 au Jeu de Paume, Paris et l’IVAM, Valence, Espagne.