CURL + Tara Clerkin Trio

Deuxième et dernière soirée de Closer Music dédiée aux énergies collectives avec CURL et Tara Clerkin Trio.
→ CURL
Chacun·e à leur manière, les membres du collectif londonien CURL ont contribué à amener un peu de poésie, de mélancolie et d'humanité dans la musique synthétique.
Au sein de cette entité, on retrouve ainsi Coby Sey, figure discrète quoique clé de l'underground londonien actuel. Collaborateur de Tirzah, Kwes, Kelly Lee Owens ou Babyfather, il est célébré pour son approche qui évoque souvent une antichambre rêveuse du dancefloor.
Songwriter, MC, producteur… on s'en voudrait de réduire Brother May à son statut d'artiste pluridisciplinaire. Il s'auto-définit comme un “sculpteur d'idées” et c'est probablement cette approche qui donne à sa musique ce supplément charnel.
Mica Levi est quant à iel une pierre angulaire de la musique contemporaine, naviguant entre bandes originales de films, e expérimentations poétiques voire mélancoliques. Les membres de CURL se sont réunis pour transcender les pratiques et les disciplines, dans une approche post- qui semble aujourd'hui hautement nécessaire.
 
 
→ Tara Clerkin Trio
De la musique expérimentale pour ceux qui n'aiment pas ça ? Voilà probablement une bonne façon de résumer l'approche de Tara Clerkin Trio, trois jeunes musicien·e·s originaires de Bristol qui ont pris tout le monde par surprise avec la publication de leur premier album en 2020. Avec une véritable science des ambiances, héritée autant du jazz que de la library music, une fougue iconoclaste qui les pousse à ne rien s'interdire et un amour certain pour les mélodies, le groupe réussit le pari d'une musique intemporelle et pourtant pétrie d'innovations. On y passe, en quelques mesures, de passages noise à un minimalisme synthétique, d'un psychédélisme millésimé à des harmonies vocales parfaitement maîtrisées dans un climat de surprise permanente.
CURL © Joseph Hayes
Tara Clerkin Trio © Matilda Hilljenkins

Participant·e·s

CURL est un collectif basé à Londres, composé entre autres de Mica Levi, Coby Sey et Brother May.

Coby Sey est un chanteur, musicien et DJ du sud-est de Londres qui offre une vision changeante et déstabilisante de la musique de club.
Collaborateur de longue date de Mica Levi, Tirzah, Babyfather, Klein et Kwes, Coby a enregistré son travail - comme en témoigne son EP sur AD 93 'Whities 010 : Transport for Lewisham" 10″ - couvre les domaines de l'instrumentation en direct, des productions basées sur des échantillons et de la musique expérimentale, en fusionnant des motifs reconnaissables de hip hop, drone, techno, post-punk, fusion et plus encore dans une anesthésie doublée. En direct, ces compositions oniriques sont imprégnées d'une énergie lourde et inquiétante, souvent soutenue par des chants en direct ainsi que des interjections de saxophones, des cohortes régulières de Ben Vince et Calderwood.

Mica Levi est une musicienne et un compositrice.

Elle est actuellement membre des collectifs et groupes CURL, Good Sad Happy Bad et Tirzah.

Auteur-compositeur, producteur et MC, Brother May est plus qu'un artiste pluridisciplinaire.

C'est un auteur créatif, qui sculpte des idées spontanées pour en faire des formes nouvelles et innovantes, à travers une musique et un son fondés sur des idéaux de liberté et d'expressivité.

Le trio est composé de Tara Clerkin, Sunny-Joe Paradisos et Patrick Benjamin qui jouent ensemble et séparément sous diverses formes à Bristol depuis une dizaine d'années.

Passant du minimalisme dubby à l'acid jazz, la voix rauque et mélodieuse de Tara sert de véhicule à son lyrisme poétique et concis.

Le groupe fusionne des influences disparates en un son cohérent, reflétant une vision romantique d'un monde familier.