Ana Roxanne

Musicienne californienne maintenant installée à New York, Ana Roxanne est d'abord repérée par la qualité de ses émissions sur la web-radio NTS, avant de faire bruisser les cercles internationaux de la planète ambiante grâce à son premier EP auto-produit.
Avec la sortie en 2020 de Because of a Flower, Ana Roxanne pousse le voyage plus loin encore et creuse plus que jamais son interzone entre méditation électronique, dream pop et ambient.
 
Magnifiquement entremêlées, ses inspirations naviguent entre pop culture (les divas du R&B des années 1980 et 1990) et musique spirituelle (les chorales de tradition catholique dans laquelle elle a été élevée) et se synthétisent dans un langage sonore intuitif unique, à la fois atmosphérique et ancien, apaisant et intime.
Concert
Lafayette Anticipations
dimanche 07 nov. 2021
de 19h30 à 21h

© Yuki Kikuchi

Participant·e·s

L'amour d'Ana pour la musique et le chant a commencé par la collection de CD de divas R&B des années 80/90 de sa mère.

Élevée dans l'église catholique, elle est devenue une fervente adepte de la chorale et a saisi toutes les occasions de chanter, que ce soit pour la messe religieuse, l'ensemble de jazz de son école secondaire catholique ou le karaoké lors des réunions de famille.

Son engagement envers le chant l'a conduite à un bref passage dans un programme de jazz professionnel dans les champs de maïs du Midwest ; dans une ville isolée de 7 000 habitants, elle a commencé une étude formelle du jazz et de la musique classique.

Au cours de ces années, elle se rend avec divers ensembles dans les belles cathédrales anciennes des villes voisines et s'éprend du caractère sacré de la musique chorale, ainsi que du son enveloppant de l'harmonie.

En 2013, Ana a également eu la chance de passer quelques mois à Uttarkhand, en Inde, où elle a rencontré un incroyable professeur de voix qui l'a initiée au chant classique hindoustani. Vivre et étudier avec ce professeur a profondément impacté sa vision de la voix en tant qu'art. C'est là qu'elle a commencé à voir la chanteuse - la Diva - comme un symbole de la divinité ; que le pouvoir unique de la voix provient de la vulnérabilité de l'utilisation du corps comme instrument.

Cette brève étude a été le catalyseur qui l'a amenée à terminer ses études de musique au Mills College expérimental d'Oakland, CA, où elle a commencé à combiner toutes ces influences dans son actuel projet éponyme.

En plus du culte des divas du R&B et de la pop, la pratique actuelle d'Ana explore les thèmes du genre & de l'identité.