Projet online
du
26
mars
au
15
mai 2020

Dès le début du confinement, la Fondation a lancé le programme digital "Lifetime", via lequel ont été régulièrement postées des contributions inédites d'artistes, penseur.euse.s, danseur.euse.s, musicien.ne.s, des perspectives imaginées par celles et ceux qui participent à la diversité de la création contemporaine internationale.

Destiné à être une plateforme d’échanges, de pensée et de création, mais aussi de soutien aux artistes, Lifetime a permi à un très large public de découvrir les propositions de Laure Prouvost, Emanuele Coccia, Lafawndah, Martine Syms, Bill Kouligas, David Horvitz parmi d’autres.

15 mai 2020

Zoë Mc Pherson & Alessandra Leone
Silent Movement

⇢ Lifetime #29 | Silent movement, Zoë Mc Pherson and Alessandra Leone

Zoë Mc Pherson et Alessandra Leone ont imaginé, spécialement pour Lifetime, Silent Movement, une vidéo composée d’un assemblage d’images d’archives des deux artistes issues de voyages passés, de longues heures à bord d’une voiture voyant défiler des paysages. La bande son quant à elle est un enregistrement live utilisant la voix et des synthés modulaires.

Silent Movement est une invitation au voyage intérieur, qui remodèle les souvenirs et brouille les lignes entre perceptions familières et nouveaux horizons.

Tout au long de la pièce, les deux artistes nous emmènent dans un “trip” audiovisuel, cérébral à la fois doux et effrayant.

11 mai 2020

Lafawndah ft. TRUSTFALL
CONCORDIA 01

⇢ Lifetime #28 | CONCORDIA 01, Lafawndah and Trustfall

CONCORDIA 01 est le premier volet d'une série de performances nocturnes de Lafawndah et Trustfall.

Dotée d’un répertoire musical et d'un style visuel unique, la série CONCORDIA est conçue comme un pont entre le sommeil et l’éveil. Ici, le rêve et l’imaginaire sont empreints du mystère et de l'imprévisibilité musicale qui caractérisent le duo.

Dans cet épisode, spécialement créé pour Lifetime, Lafawndah et Trustfall suivent le fil rouge reliant Beverley Glenn Copeland, Throbbing Gristle, Scott Walker, Pentangle, et Brigitte Fontaine + Areski Belkacem. Tour à tour laconiques, expansives, sensuelles et torrides, ces chansons sont des ballades à la frontière d’un monde et de l’autre, pour dévoiler l’immense dans l’intime.

* Film de Claire Arnold, décors et éclairages d'Ylan Lucas

⇪ Lafawndah's Website
⇪ Lafawndah's Facebook
⇪ Lafawndah's Instagram
⇪ Lafawndah's Twitter

08 mai 2020

Mélanie Matranga
Reading

⇢ Lifetime #27 | Reading, Mélanie Matranga

Les projets de l'artiste Mélanie Matranga s'intéressent à l'état de nos sensations et à la notion d'intimité. Spécialement pour “Lifetime”, Mélanie Matranga a enregistré Reading, superposition et juxtaposition de nappes sonores aux natures diverses : des textes de Jacques Rigaut, de Friedrich Nietzsche et d’Ingeborg Bachmann s’entremêlent aux sons, chants et mélodies issus de la discothèque de Quentin Vandewalle, co-fondateur du label Antinote.

"Je n’ai pas grand chose à dire, étant donné qu’il se passe beaucoup trop de choses, tout autour, qui me laisse sans voix. Pourtant, même si les mots s’accumulent tout au fond de la gorge sans qu’aucun sens n’arrive à tracer son chemin, il faut parler, communiquer, échanger… Afin d’échapper à cet ennui « légitime », cet ennui qui ne mène pas à Rome, que décrit Jacques Rigaut.
Je suis donc allée chercher dans la discothèque de Quentin Vandewalle, et dans ma bibliothèque, des gens qui parlent, éternellement, en boucle sur des disques et au fil des pages. Je m'adresse à vous avec les mots des autres, car je n’ai pas grand chose à dire, étant donné qu’il se passe beaucoup trop de choses, tout autour, qui me laisse sans voix..."

06 mai 2020

Laure Prouvost
We Know We Are Just Pixels

⇢ Lifetime #26 | We Know We Are Just Pixels, Laure Prouvost

Pour Lifetime, Laure Prouvost nous offre son film We Know We Are Just Pixels en visionnage. Attribuant des caractéristiques humaines à des objets inanimés, elle fait converser des images entre elles qui discutent, devant le spectateur, de leurs existences et de leurs vulnérabilités. Les images veulent être plus que de simples pixels, elles désirent exister dans le monde au delà de la machine qui les génère.

We Know We Are Just Pixels prend tout son sens dans le contexte actuel de distanciation sociale et de communication numérique croissante. Alors que le désir d'un contact physique avec tout ce qui reste exclu de notre bulle intime grandit, la confrontation avec des images plates et pixélisées devient plus douloureuse. Caressons donc les pixels et acceptons la valeur de leur être immatériel. Vous et moi, nous savons que nous ne sommes que des pixels nous aussi.” Laure Prouvost

Courtesy de l'artiste et Galerie Nathalie Obadia (Paris and Brussels), carlier | gebauer (Berlin and Madrid) and Lisson Gallery (London, New York, and Shanghai)

05 mai 2020

Low Jack
Mix

⇢ Lifetime #25 | Mix, Low Jack

Né au Honduras, Philippe Hallais aka Low Jack est l’un des producteurs de musique électronique les plus intéressants de la scène française. Il garde un pied dans la culture clubs tout en sondant les expérimentations sonores abstraites de la noise ou drone.

Pour Lifetime, il nous offre un mix unique de mutations dub et futuristes à l’image de sa musique, qui s’inspire de la multiplicité des langages musicaux associés aux cultures underground.

Tracklist: Carl Bradney / The Dynamites / Jah Joe / Clancy Eccles / The Wailers / Singers & Players / Jojo Hookim / Alpha & Omega Ft. Nishka / Merciless / Intense / Mad Professor / Mad P. / Jackie Brown/ Big Youth / Augustas Pablo / John McLean / Robert Lee / The Hax

04 mai 2020

Emanuele Coccia
La fin d'un monde

⇢ Lifetime #24 | "La fin d’un monde”, Emanuele Coccia et Clément Delépine

A travers une conversation inédite pour Lifetime avec Clément Delépine - curateur et directeur de la foire Paris Internationale - le philosophe Emanuele Coccia, auteur de “La Vie des plantes. Une métaphysique du mélange” et de “Métamorphoses”, nous explique comment la situation actuelle accélère la fin d’un monde.

Il analyse ici notre rapport aux vivants, qu’ils soient humains, bactéries, virus, plantes ou animaux, et comment notre relation aux autres espèces doit être repensée afin d’imaginer d’autres futurs.

"Il est difficile de savoir quel monde nous attend lorsque l’on sortira de cette crise. Ce qui est sûr, c’est que l’arrivée de cette pandémie a accéléré la fin d’un monde qui était déjà en agonie et amène un futur qui est assez ouvert, à la fois angoissant et plein d’espoir"

30 avril 2020

Nkisi
Orb

⇢ Lifetime #23 | Orb, Nkisi

Pour Lifetime, Melika Ngombe Kolongo aka Nkisi — figure phare de la musique expérimentale actuelle - , a composé Orb, une exploration sonore et visuelle du cosmos.

Cette œuvre, inspirée par l’essai de Steve Coleman “Regarding the sonic symbolism of when and where”, part du principe que les dynamiques cosmiques sont aussi des sons et de la musique. Nkisi s'est ici particulièrement intéressée au phénomène des orbes, à leurs manifestations et leurs rythmes, et comment elles affectent les êtres.

Nkisi utilise la musique et le son pour révéler les phénomènes du vivant, et notamment celui des vibrations cosmiques.

"Vous n'avez pas besoin de voir pour savoir que c'est là,
Nous vivons à travers le son,
Le tout dans le tout,
Diffusion d’énergie,
Intentions, distorsions,
Et nous sommes en contact avec l'inconscient..."
Nkisi

A écouter les yeux ouverts ou fermés...

28 avril 2020

Katinka Bock
Seechameleon

⇢ Lifetime #22 | Seechameleon, Katinka Bock

Pour Lifetime, l’artiste allemande Katinka Bock offre une œuvre peu montrée à ce jour.

La vidéo, filmée en Super 8, s’inspire d’un conte relatant la vie des habitants de Shilda, les Schildbürger. Agacées de voir leurs compagnons accaparés en permanence par le roi, les femmes de Shilda leur lancent un ultimatum pour qu'ils s'en libèrent. Est alors décidé de renoncer totalement à leur intelligence, afin d'être moins désirés par la royauté. Encore aujourd’hui dans la langue allemande, on utilise le mot Schildbürger pour qualifier un « nigaud », un « hurluberlu ». Un jour, pendant une guerre, les Schildbürger embarquent la cloche en bronze de leur église afin de la cacher sous l’eau. Afin de pouvoir retrouver son emplacement une fois la guerre finie, ils décident de marquer l’endroit du naufrage de la cloche sur la paroi de leur barque… Puis rentrent chez eux.
Ce conte inspire à Katinka la vidéo “Seechameleon”.

24 avril 2020

Bill Kouligas
Mix

⇢ Lifetime #21 | Mix, Bill Kouligas

En 12 ans d'existence et sous la direction de Bill Kouligas, PAN n'a cessé de repousser la limite des genres musicaux vers des territoires non découverts. Son mix conçu spécialement pour “Lifetime” ne déroge pas à cette règle et nous propose en 24 titres un panorama sidérant de ce qui devrait, sans nul doute, bientôt composer notre paysage musical dans les mois à venir !

Bill Kouligas accompagne ce mix d’un visuel spécialement créé pour l’occasion.

23 avril 2020

Tujiko Noriko
KOKONI IRUYO ISSHO DAYO

⇢ Lifetime #20 | KOKONI IRUYO ISSHO DAYO, Tujiko Noriko

A travers une “home session” imaginée pour Lifetime, Tujiko Noriko nous laisse entrevoir son processus créatif tout en nous guidant dans sa maison.

Il émerge de cette déambulation cloisonnée une douce poésie du quotidien, des jouets d’enfants qui traînent, le plic-ploc d’un vieux robinet, des cerfs-volants japonais séchant au vent... L'artiste nous invite à emprunter mentalement les passages qui s’ouvrent à nous - qu’ils soient sonores ou visuels - et nous plonge dans une fugue rêveuse.

"J'ai essayé de tirer le meilleur parti de notre confinement, en restant ensemble et unis."

22 avril 2020

Cally Spooner
SWEAT SHAME ETC.

⇢ Lifetime #19 | Maggie Segal dansant SWEAT SHAME ETC., 2018, 29 dessins par Cally Spooner

Spécialement pour Lifetime, Cally Spooner nous offre une partition de 29 dessins ainsi qu'un film de Maggie Segal dansant les dessins.

SWEAT SHAME ETC. partition de 29 dessins

"SWEAT SHAME ETC. est une partition de 29 dessins destinée à être montré à lors d'une stagnation temporelle, économique, managériale et physique. Des silhouettes esquissées à la hâte maintiennent leurs corps en position, malgré la perte de leurs sous-vêtements. Leurs têtes sont effacées. Les corps flottent. Les dessins débutent par les muscles émotionnels profonds d’un corps statique et en situation d’enfermement, puis dépeignent un protocole d’étirements de plus en plus éprouvant. Ils s’achèvent par un sabotage cartésien — un appel au corps individuel et social, intimant à ce dernier de perdre sa tête managériale, de révéler sa condition physique, et de subir. Maintenant que nous existons dans un temps présent continu et du jour après jour, la différence qui fera toute la différence ne repose ni dans les muscles macroscopiques, ni dans les grands projets ou les intrigues bien ficelées, mais dans les minuscules liens locaux et les contre-mouvements. Ceux-ci vibrent à travers les corps, les cerveaux et les environnements ; ils bruissent aux portes, ratent l’action des grands écrans, perdent leur tête toute orientée vers le futur et le management, retravaillent leur grammaire du temps présent. La partition est accompagnée d’un film de Maggie Segal dansant les dessins, au cours d’une répétition de ce qui allait arriver à l’Institut Suisse de New York, en Décembre 2018." Cally Spooner

21 avril 2020

Yasmine Hugonnet
La Ronde

⇢ Lifetime #18 | La Ronde par Yasmine Hugonnet et Mathieu Bouvier

Dans cette ronde chorégraphiée par Yasmine Hugonnet et filmée par Mathieu Bouvier, les corps distants s'engagent dans un lent processus de rapprochement que la caméra observe en plan serré, à l’échelle de la peau, de la concentration, de la ténacité.

Un mouvement d’ensemble à contempler pendant le confinement - exceptionnellement pour Lifetime.
« La ronde, c’est l’espace que prend le temps pour changer un corps en un autre corps. Chaque corps déroule dans le corps suivant la danse d’un corps commun ».

20 avril 2020

Nora Turato
Screensavers

En puisant des fragments dans le flux continu de paroles et d'opinions qui circulent quotidiennement, l’artiste performeuse Nora Turato créée des oeuvres textuelles aux airs de déjà-lu.

Glanant des commentaires absurdes, suprenants ou évocateurs, Nora Turato s'inspire du pouvoir et de l'omniprésence du langage pour raconter nos conditions et nos regards sur le monde.
Tout spécialement pour Lifetime, l’artiste offre une série de 5 oeuvres en téléchargement libre, destinées à devenir des écrans de veille !
Commissionné en partie par le Museum für Gegenwartskunst Siegen

⇪ thanks, i hate it_iphone
⇪ my small screen distracts me from my big screen_4k
⇪ let’s never be like that_smartphone_tablet
⇪ it seems the ice cream licked back
⇪ i wake up and go insane_ipad

17 avril 2020

Volmir Cordeiro
Thèse-Mantra

⇢ Lifetime #16 | These Mantra, Volmir Cordeiro


Le chorégraphe Volmir Cordeiro et Bruno Pace, en étroite collaboration avec Carolina Janning, ont concocté pour Lifetime un film d'action, une “Thèse-Mantra”* sur fond violet, un manifeste bout-de-ficelle à grand renfort d’effets spéciaux. Voilà de quoi nous mettre collectivement en jambes, en mots et en mouvements.

*Thèse-Mantra, manifeste de Volmir Cordeiro, publié dans son livre “Ex-Corpo”, Éditions Carnets du Centre National de la Danse (2019).

16 avril 2020

Oona Doherty
Doherty locked down radio

⇢ Lifetime #15 | Doherty locked down radio, Oona Doherty

Pour Lifetime, Oona Doherty se saisit du micro pour une émission de radio improvisée où sa voix pétillante et son sens de l’humour moqueur s'entremêlent à un choix de morceaux qui résonnent en cette période de confinement.

“J'ai assemblé des pensées ainsi que quelques morceaux pour la série Lifetime de Lafayette Anticipations et ses Warm Up Sessions à Paris.
Parce que vous me manquez tous
Avec amour
Oona”

15 avril 2020

Martine Syms
Theory of Motion (1): Birthday, 23

⇢ Lifetime #14 | Theory of Motion (1): Birthday, 23, Martine Syms

Tout spécialement pour Lifetime, Martine Syms nous raconte la solitude par le son et l’image; s’inspirant de la situation actuelle, l’artiste transpose en une vidéo le texte de Cameron Awkward-Rich, et nous propose de réfléchir à un autre regard sur l’isolement.

“Dieu merci
le monde est soudain devenu intraversable —
je ne peux pas aller au concert. À l’épicerie.
Ne peux pas me mêler aux gens.
Quel plus beau cadeau ?”

*Traduction en français par Pascal Poyet
Sous-titrage : Laura Texido

14 avril 2020

Ivana Müller
Réflexions partagées

⇢ Lifetime #13 | “Réflexions partagées”, Ivana Müller


Par son travail chorégraphique et théâtral, Ivana Müller revisite les lieux de l’imagination en questionnant la notion de “participation” et la possibilité d’un sens commun.

Pour le projet Lifetime et pendant toute la période de confinement, l'artiste nous propose d’expérimenter son film Réflexions partagées qui reprend le principe ludique du texte à trous… Un appel à se prêter au jeu, seul.e ou en famille, pour éprouver le plaisir du vide et la diversité des points de vue.

10 avril 2020

David Horvitz
Créer de l’art conceptuel chez soi

Après avoir invité les parents confinés à occuper leurs enfants de façon créative et poétique, David Horvitz propose à toutes et à tous une série d’idées pour créer ou activer des œuvres d'art conceptuel chez soi. Une façon de transformer notre quotidien en se réappropriant notre lieu de vie !

Pièce 1
Pendant une heure, partagez votre respiration avec celle d’une plante

Pièce 2
Lisez une phrase de chacun des livres qu'il y a chez vous

Pièce 3
Faites de la musique de cuisine

Pièce 4
Ramenez l’extérieur à l’intérieur

09 avril 2020

Théo Robine Langlois
Don't forget your body in the bubble

⇢ Lifetime #11- Ch.1 | Introduction of Don't forget your body in the bubble, Théo Robine-Langlois
⇢ Lifetime #11- Ch.2 | Creil-les-nails, Théo Robine-Langlois
⇢ Lifetime #11- Ch.3 | Thiais-la-tongue, Théo Robine-Langlois

Pour le projet Lifetime, Théo Robine-Langlois propose en exclusivité les trois premiers chapitres de Don't forget your body in the bubble, une série inédite de textes sonores et visuels autour de la question du corps dans la banlieue.

Les trois chapitres intitulés “Introduction of Don't forget your body in the bubble”, “Creil-les-nails” & “Thiais-la-tongue” sont à découvrir en intégralité sur notre viméo.

08 avril 2020

Hanne Lippard
Mistakes Made

⇢ Lifetime #10 | Mistakes Made, Hanne Lippard

L'artiste Hanne Lippard a transformé son texte Mistakes Made (2014) en vidéo pour le projet Lifetime.

Il met en perspective les mesures du temps, de l’économie et de l’espace que nous utilisons pour rationaliser le monde, opposées à l’expérience sensible que l’humain fait du monde au travers de son corps; une expérience moins structurée, moins précise, et surtout, beaucoup plus sensible.

“ L’énergie solaire est impuissante. L’heure solaire ne connaît pas les heures.” *

*Traduction en français par Pascal Poyet
Sous-titrage : Laura Texido

07 avril 2020

Christelle Oyiri
Kiss & Tell

⇢ Lifetime #09 | Haunted temporality: Kiss & Tell, Christelle Oyiri

L’artiste pluridisciplinaire Christelle Oyiri aka Crystallmess nous offre, pour Lifetime, une pièce sonore inédite rendant hommage aux ancêtres, avec la participation de l’artiste Julien Creuzet pour la voix et les textes.

Kiss & Tell utilise des enregistrements et des samples récoltés par l’artiste lors de son séjour récent en Guadeloupe — île natale de sa mère dans laquelle elle n’était pas retournée depuis 12 ans.

Christelle Oyiri raconte : « Kiss & Tell fait coexister différentes temporalités et différents espaces. Une ôde à l’hantologie, où l’aïeul devient un spectre bienveillant que l’on invite à habiter la maison du présent. C’est se réconcilier avec l’idée d’être en présence d’un fantôme, qu’il soit vivant ou mort. »

06 avril 2020

Mercedes Dassy
Warm up Session online

⇢ Lifetime #08 | Warm Up Session online par Mercedes Dassy

Qu’advient-il de nos corps lorsque ceux-ci sont confinés, entre tentative du maintien physique et laisser-aller total ?

La chorégraphe Mercedes Dassy puise dans sa pratique de longue date du yoga, du fitness et de la méditation pour imaginer une séance d’échauffement confinée, vêtue d’éléments de sa pièce “i-clit”, armée de son féminisme-pop et d’une gestuelle détonante.

03 avril 2020

Rachel Rose
La bande-son

⇢ Lifetime #07 | La bande-son de Rachel Rose

L'artiste Rachel Rose nous livre spécialement sa playlist de confinement pour “Lifetime”.

Entre l’électro de Oneohtrix Point Never et la bande originale de film de Jóhann Jóhannsson, une sélection à l’image de sa pratique artistique éclectique et iconoclaste, à retrouver dans son exposition dès notre réouverture.

02 avril 2020

David Horvitz
Leçons et activités pour un enfant

Découvrez 10 idées ludiques et décalées pour occuper parents et enfants imaginées par David Horvitz pour le projet Lifetime. Il nous offre de nouvelles perspectives sur notre intérieur en cette période de confinement.



1. Sur la familiarité d’un lieu

Trouve quelque chose dont tu n'es pas familier.ère dans un lieu qui t'es familier — quelque chose que tu n'avais jamais remarqué avant. Cela peut être dans ta maison, ton appartement, ta chambre, dans la rue... Un endroit que tu associes à ton chez-toi. Tu pourrais découvrir, par exemple, la singularité des coins du plafond de ta chambre.


2. Sur l'eau

Prends un verre d'eau du robinet. Contemple-le. Regarde-le. Imagine et raconte son voyage pour venir jusqu'à toi. Et imagine ensuite son futur voyage tandis qu'il rentre à l'intérieur de toi et devient toi.


3. Sur la mesure

Aux Etats-Unis, on nous demande de rester à " six pieds " de distance les un.e.s des autres. Imagine : à qui pourraient appartenir ces pieds ? Utilise tes propres pieds pour redéfinir cette distance. Coupe une ficelle de la longueur de cette nouvelle distance. (Tu ne devrais pas utiliser cette nouvelle mesure pour la distanciation sociale !)


4. Sur la monnaie

Regarde autour de toi, et cherche une nouvelle forme de monnaie. Cela pourrait être des glands, des cailloux, des feuilles. Utilise cette nouvelle monnaie chez toi.


5. Sur les fuseaux horaires

Réfléchis à ce qu'est une "time zone", c'est à dire un fuseau horaire. Crée différents fuseaux horaires pour les différents espaces de ta maison.


6. Sur la distance et les lieux lointains

Trouve l'endroit le plus lointain que tu puisses voir depuis chez toi. C'est peut être un arbre sur une colline que tu observes à ta fenêtre. Maintenant imagine un lieu encore plus lointain, un lieu que tu ne peux pas voir depuis chez toi. C'est peut-être la Tour Eiffel, ou bien la Californie. Apprends le chemin pour te rendre là-bas depuis chez toi. Essaie de pointer ce lieu du doigt.


7. Sur la lune

Quand tu peux voir la Lune, contemple-la en silence pendant un certain temps. Ne parle pas de ce à quoi tu pensais quand tu la contemplais. C'est un secret.


8. Sur l'écriture et la livraison d'une lettre

Écris une lettre à quelqu'un à qui tu peux la donner sans l'envoyer, et va lui donner cette lettre.


9. Sur les histoires et le mouvement

Lis chaque page (ou chapitre) d'une histoire dans différents espaces de chez toi. Déplace-toi dans ta maison en lisant l'histoire. Si ta maison est petite, c'est encore mieux.


10. Sur les graines

Garde toutes les graines de fruits et de légumes que tu manges. Quand tu es dehors, sème les autour de toi pour qu'elles poussent.

01 avril 2020

Kate NV
Sunny bedroom session

⇢ Lifetime #05 | Sunny bedroom session, Kate NV

C’est entourée de ses machines (et épaulée par son compagnon canin de confinement) que Kate NV nous offre le privilège de cette bedroom live session de pop expérimentale spécialement réalisée pour notre projet Lifetime.

Une véritable bulle d’oxygène, clin d’oeil sans aucun doute à son album à venir en Juin “Room for the Moon”(RVNG intl.).

31 mars 2020

Jean-Biche
Warm Up Session

⇢ Lifetime #04 | Warm Up Session online, Jean Biche

Les Warm-up Sessions régulièrement organisées à la Fondation se transforment pour Lifetime en un échauffement en ligne adapté au confinement !

Aux commandes de cette session futuriste, l’artiste pluridisciplinaire Jean-Biche :
“ 30 minutes de préparation physique et mentale,
pour intégrer au maximum la réalité de l’artiste,
et les enjeux de sa connectivité avec le monde.”

Poussez les meubles et le volume : c’est le moment de se dégourdir les membres et l’esprit !

30 mars 2020

Cécile B. Evans
Amos' World

⇢ Lifetime #03 | Cécile B. Evans - Amos’ World: Episode 1/3
⇢ Lifetime #03 | Cécile B. Evans - Amos’ World: Episode 2/3
⇢ Lifetime #03 | Cécile B. Evans - Amos’ World: Episode 3/3

C’est un immense plaisir de vous présenter l'oeuvre Amos' World, exceptionnellement accessible pour Lifetime pendant la période de confinement en Europe. Cette série télévisée en trois épisodes raconte la vie des habitants d'un immeuble en réseau, imaginé lors de sa construction comme un idéal d'architecture individuelle et collective. Manquant à ces promesses, ce bâtiment se révèle inadapté, et les habitants y reprennent peu à peu contrôle de leur existence.

Pour notre série Lifetime, Marianne Dobner, Curatrice au mumok - Museum moderner Kunst Wien a commenté cette oeuvre au regard de la situation que nous traversons :
“ Dans des moments comme le nôtre, l'œuvre de Cécile B. Evans, Amos' World semble plus présente que jamais. L'interaction entre isolement et communauté, la représentation des relations de pouvoir entre les individus et les réseaux qui les contrôlent, deviennent de plus en plus une réalité; mais aussi la lueur d'espoir de créer quelque chose de nouveau à partir de rien, qui semble plus pertinente que jamais ”

Ainsi que Cécile B. Evans qui nous délivre ce message :
“La série Amos' World a été conçue pour être visionnée seul.e dans un espace individuel au sein d’une plus vaste structure architecturale, un environnement qui permet de voir les films « seuls mais ensemble ». Aujourd’hui, en raison des circonstances très particulières qui nous affectent, nous nous trouvons justement dans cette situation. Je n’ai d’autre conseil à donner que de rester à la maison. C’est un temps qui me semble propice à la réflexion, et plus généralement aux émotions et à la communication avec les voisins, la famille, les amis, et les communautés. C’est le moment de leur demander ce qu’ils veulent ou ce dont ils ont besoin. C’est aussi le moment de vous interroger sur ce dont vous avez besoin, afin qu’ensemble nous puissions commencer à redéfinir les conditions dans lesquelles nous souhaitons vivre à long terme.”

27 mars 2020

Félicia Atkinson
Inner Sun

⇢ Lifetime #02 | INNER SUN, Félicia Atkinson

« Chacun / Ensemble / Maintenant / Hier / Toujours » sont les mots que Félicia Atkinson appose sur sa playlist INNER SUN, imaginée spécialement pour Lifetime.

Tracklist 01. LARAAJI - Change; 02. Low - Lullaby; 03. Alain Kremski - Musiques Rituelles pour Cloches et Gongs: Prières et méditation secrètes; 04. Pharoah - Sanders Colors; 05. Eli Keszler - Fashion of Echo; 06. Palace Music - How I enjoy the Light; 07. Tirzah - Affection; 08. Terry Riley - Songs for 10 voices and 2 prophets; 09. Félicia Atkinson & Jefre Cantu Ledesma - And The Flowers have time for me; 10. Dominique A - Sous la neige; 11. Beverly Glen Copeland - Ever New

Et pour accompagner l'écoute, Félicia Atkinson a sélectionné quelques ouvrages :
Don Dellilo, White Noise
Joan Didion, Play it as it Lays
John Cage, Journal
Anna Akhmatove, Poésie Complète
Sarah Magenheimer, Beige Poursuite
Emily Dickinson, Complete Poetry
JG Ballard, Vermillion Sands

26 mars 2020

Bendik Giske
Live à Funkhaus Berlin

⇢ Lifetime #01 | Live from Funkhaus Berlin, Bendik Giske

C’est un instant magique que nous offre Bendik Giske avec ce live spécialement imaginé pour notre projet Lifetime au coeur du mythique Funkhaus Berlin.

S’inspirant autant de la musique électronique que du jazz, ces 30 minutes de live offre un moment suspendu dans le temps.

L’artiste suggère tout spécialement la lecture de Ocean Vuong « On earth we´re briefly gorgeous » pour accompagner ce confinement, mais également : Susan Sontag, « Notes on a camp » ; Andrea Lawlor, « Paul Takes the Form of a Mortal Girl » ; Maya Angelou, « I Know Why the Caged Bird Sings ».