Pharmakon

Artiste : Ellie Ga
Date : 2013
Technique : Typographie sur papier
Matériaux : Papier
Dimensions : 48,26 x 30,48
Collection : Lafayette anticipations - Fonds de dotation Famille Moulin
Domaine : Dessin
Typographie sur papier.

Edition 2/5 + II AP


Remède et poison, substance du soin et dont il faut prendre soin, le pharmakon est cette substance ambivalente, instrument libérateur comme outil aliénant. Il donne son nom à cette œuvre typographique sur papier d’Ellie Ga qui narre la naissance du dieu Thot et de ses pouvoirs. Parmi ceux-ci, « the drug of remininding », cette formule de la remémoration et de la mémoire qu’est l’écriture. De son travail en Égypte sur les vestiges d’Alexandrie, Ellie Ga a élaboré une réflexion sur l’écriture comme outil d’une archéologie de la mémoire. Support du souvenir, elle le traite également comme vecteur de l’oubli : le mot, ce pharmakon, extériorisation et matérialisation du souvenir, serait aussi ce qui nous éloigne du savoir mémoriel et du passé intériorisés.