Anicka Yi

Fleurs frites, lait en poudre périmé, chips de pomme de terre ou mucus d’escargots, dans son œuvre Anicka Yi porte son attention aux substances périssables.
L’artiste est à la recherche des limites de la persistance de la beauté. Souvent plongées dans de la glycérine, de la résine ou de la cire, les créations sensorielles de Yi témoignent de son intérêt pour des expérimentations à la fois chimiques et techno-sensuelles à forte puissance évocatrice.
Son travail a fait l’objet d’expositions personnelles notamment au Solomon R. Guggenheilm Museum, New York (2017) ; Fridericianum, Kassel (2016) ; Kunsthalle Basel, Bâle (2015). Ses œuvres font partie des collections du Whitney Museum of American Art, New York ; Los Angeles County Museum of Art ; Cleveland Museum of Art ; Aïshti Foundation, Beirut.

Anicka Yi

Né.e en :1971
Vit et travaille à :New York (États-Unis)
Vue de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, Anicka Yi, 2016 © Isabelle Giovacchini