Atelier AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, Visuel 001, décembre 2017 © Martin Argyroglo
Workshop AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, décembre 2017 © Martin Argyroglo

AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE

Date : 2018
Technique : Performance
Exposition : Tarik Kiswanson

AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE est une production de Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette menée en partenariat avec Performa. Cette performance connaîtra un nouveau développement à New York à l’occasion de Performa 19.

Sculptures

Les sculptures suspendues ont été conçues par Tarik Kiswanson, qui les nomme Father Forms. Ces pièces sont constituées de lames en acier poli miroir, coupées et polies à la main. Mesurant 4 mètres de hauteur, elles rasent le sol et sont mises en mouvement par les enfants. Ces sculptures cinétiques ont été développées par l’équipe de production de Lafayette Anticipations avec le soutien de carlier I gebauer (Berlin).

Costumes

Tarik Kiswanson a conçu en partenariat avec Mode Estime une ligne de vêtements pour cette performance. Situé sur l'Île Saint-Denis, Mode Estime est un atelier de modélisme porté par une mission de réinsertion sociale. Il réalise localement la totalité de ses productions. Pour sa performance, Tarik est parti de trois vêtements (caftan, tenue de soudeur et costumes), dont il combine les éléments pour générer de nouvelles silhouettes. Alice Merle et Patricia Levalois de Mode Estime ont suivi le développement des costumes (du prototypage à leur réalisation) et ont bénéficié des conseils de Julia Hulshoff-Medart du bureau de style des Galeries Lafayette.

Interprètes

Les enfants interprétant les textes poétiques de Tarik Kiswanson étudient à l’école Jeannine Manuel à Paris. En ouvrant aimablement ses portes à l’artiste et aux équipes de Lafayette Anticipations pour mener à bien un partenariat pédagogique sur six mois sous la direction de Sarah Barton, cette école bilingue est le partenaire décisif de AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE.

Remerciements

L’artiste souhaite remercier Charles Aubin, François Quintin, RoseLee Goldberg, Maaike
Gouwenberg et toute l’équipe de Lafayette
Anticipations ainsi que Jesi Khadivi.
Lafayette Anticipations souhaite remercier
Elisabeth Zéboulon, Frédéric Auquier, Florence
Bosc et Sara Barton de l’école Jeannine Manuel.

Générique

Concept, textes, sculptures et costumes : Tarik Kiswanson

Interprètes (élèves de l’école Jeannine Manuel) :
Katherine Adams, Nicholas Bradbury, Mary Caroline Cox, Mélusine Dauphin, Eva Dos Santos, Clément Guilherme, Gabriel de Lanversin, Félix McGeever, Gaspard Rouffin, Sebastiao Torres Pereira et Vadim Vadanici

Accompagnement voix : Sara Barton

Accompagnement chorégraphique : Christine Bombal

Accompagnement curatorial : Charles Aubin

Équipe de production : Dirk Meylaerts, Aude Mohammedi-Merquiol, Romain Bertel et Lisa Audureau

Consultante production : Margot Videcoq

Techniciens son : Benjamin Magot, Kerwin Rolland et Théo Marchand

Réalisation des costumes : Julia Hulshoff-Medart du bureau de style des Galeries Lafayette et l’atelier Mode = Estime sous la direction d’Alice Merle et Patricia Levalois
Atelier AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, Visuel 001, décembre 2017 © Martin Argyroglo
Workshop AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, décembre 2017 © Martin Argyroglo
Atelier AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, Visuel 004, décembre 2016 © Martin Argyroglo
Workshop AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, décembre 2016 © Martin Argyroglo
Atelier AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, Visuel 006, décembre 2016 © Martin Argyroglo
Workshop AS DEEP AS I COULD REMEMBER, AS FAR AS I COULD SEE, décembre 2016 © Martin Argyroglo