Performance

Make Me Stop Smoking, Rabih Mroué

vendredi 20 sept. 2024 de 19h30 à 20h30

8 € - 12 € + Pass jour

Réservez

Conférence non académique, en anglais, surtitrée en français.

Make Me Stop Smoking, Rabih Mroué © Houssam Mchaiemch

Make Me Stop Smoking ne vous débarassera d'aucune addiction. Il s'agit plutôt, pour le conférencier, de se libérer d'un facteur de tension cérébrale personnel, constitué par un amas de documents accumulés au fil des années, comme sujet potentiel de créations artistiques.

Rabih Mroué en dévoile ainsi une partie au public.
 
La mémoire du Liban contemporain ainsi que des lubies très personnelles constituent la matière de cette entêtante collection, prétexte à intérroger, entre facéties et émotions, le processus de tissage de notre mémoire intime ou collective par l'archive.
L'idée des « conférences non académiques » de Rabih Mroué est de détourner le principe de la conférence, en en imitant le dispositif, dans une perspective de performance. Il ne s'agit pas de traiter avec dérision son principe, mais plutôt d'exploiter le pouvoir de l'exercice en tant qu'adresse publique, en y opérant un glissement qui préserve à dessein son ambiguïté, passant de la présentation à la représentation, du réel à l'imaginaire. L'illusion est troublante, le ton est neutre, l'expertise semble avérée, les documents à l'appui du discours suggèrent l'authenticité : c'est le but du jeu, tour à tour malicieux, émouvant et intellectuellement stimulant.
 
* Propos recueillis par Tony Abdo-Hanna pour le Festival d'Automne 2024 / Portrait Lina Majdalanie et Rabih Mroué
Rabih Mroué est metteur en scène de théâtre, acteur, artiste visuel et dramaturge.

Rabih Mroué collabore à la rédaction de The Drama Review /TDR (New York) et est cofondateur du Beirut Art Center (BAC). Il a été boursier du Centre international de recherche : Interweaving Performance Cultures/ FU/Berlin de 2013 à 2014. 

Il a travaillé comme metteur en scène au Münchner Kammerspiele de 2015 à 2019. 

Ses œuvres comprennent : Hartakāt (2023), Sunny Sunday (2020), Borborygmus (2019), So Little time (2016), Ode à la joie (2015), Riding on a cloud (2013), 33 RPM and a Few Seconds (2012), The Inhabitants of images (2008), Who's Afraid of Representation (2005), looking for a missing employee (2003) et d'autres.... 

Il a réalisé des performances et des expositions internationales, notamment à dOCUMENTA (13) - Kassel, CA2M Centro de Arte Dos de Mayo - Madrid, Reina Sofia Museum /Madrid, The ICP Triennial et MoMa - New York, Centre Pompidou - Paris, SALT - Istanbul, parmi d'autres...