Ideal Trouble Festival présente Vanishing Twin

Attention, coup de cœur londonien : dans la famille freak, on pioche Vanishing Twin (Grande-Bretagne) formé en 2015 autour de Cathy Lucas (Orlando).
A ses côtés, un impressionnant rassemblement de musiciens déviants, parmi lesquels Valentina Magaletti (Tomaga, Raime), Phil M.F.U. (from Man From Uranus) et Susumu Mukai (alias Zongamin). Produit par Malcolm Catto (Gas Lamp Killer, Heliocentrics), Vanishing Twin livre en 2017 un impressionnant disque (Chose your own adventure) qui fait penser à un combo étrange entre Lalo Schiffrin et Gong.
Leur pop spatiale et exotique ne peut pas laisser indifférents les fans de Too Pure (Stereolab, Laika) et de Broadcast. Le deuxième album de Vanishing Twin The Age Of Immunology sortira le 7 juin 2019.
 
Première partie : EYE (France)
Cofondatrice de Waving Hands Records, un label D.I.Y. de synthés vintage orienté principalement sur la réédition de trésors 80's, Laurène Exposito produit également sous le nom de EYE et paraît notamment sur Knekelhuis, label protéiforme hollandais. Empreinte d'une mélancolie électronique, minimaliste et sincère, sa musique oscille entre proto-techno et minimal synth, évoquant pêle-mêle Snowy Red, Deux ou encore Medio Mutante.
 
Programmateur musical : Etienne Blanchot
 
Ideal trouble Festival
Deuxième édition du 28 mai au 2 juin
Lafayette Anticipations, La Station Gare des Mines, Peripate, Le Chair de Poule, Le Zorba
 
Ideal Trouble revient et propose, 6 jours durant, une dérive musicale, autour d'une cartographie iconoclaste de la musique à Paris. Le festival s'inspire cette année de lieux aux profils très différents qui participent tous avec panache à la vitalité de la création dans la capitale, et à celle de ses spectateurs.
Plus que jamais éclatée et éclatante, la programmation fait la part belle à des artistes outsiders (belges, français, hollandais, américains ou anglais) et continue à défendre une certaine idée de la contre-culture et de l'indépendance.
Concert
Lafayette Anticipations
dimanche 02 juin 2019
de 18h à 20h

EYE
EYE © Lafayette Anticipations
Vanishing Twin, Lafayette Anticipations
Vanishing Twin © Lafayette Anticipations

Participants

Formé en 2015, Vanishing Twin est un groupe pop londonien dont les membres partagent un intérêt pour le groove, les instruments inhabituels, le mystique et l’ésotérique. Cathy Lucas, sa fondatrice, après avoir sorti sous le nom Orlando une série de cassettes conceptuelles sur son propre label RAM, a formé un groupe et l’a nommé en hommage à sa vanishing twin (jumelle disparue), une sœur absorbée in utero.
Cathy Lucas est rejointe par la batteuse Valentina Magaletti (Tomaga, Shit and Shine, Raime, Neon Neon), le bassiste Susumu Mukai (alias Zongamin, producteur d’électro minimale), Phil MFU (Man From Uranus) pour s’occuper des sons bizarres et le réalisateur et artiste visuel Elliott Arndt à la flûte et aux percussions. Le producteur Malcolm Catto (Heliocentrics, Gas Lamp Killer) s’associe enfin au groupe pour envelopper les chansons de couches d’obscurité sub-aquatique et d’étrangeté.
Etienne Blanchot a dirigé et programmé pendant 15 ans le Festival Villette Sonique, principal festival de musiques actuelles du Parc de la Villette, reconnu internationalement pour la qualité d’une programmation ambitieuse mariée à un concept rendant accessible ces cultures de pointe, au plus grand nombre.
Il a récemment créé avec la même philosophie le festival Ideal Trouble qui dès sa première édition a recueilli un fort accueil du public et de la presse. Il a repris également la direction artistique du festival Looping (petit frère montreuillois des Nuits Sonores).
Passeur de nature, son parcours est ponctué de nombreuses aventures liées à la diffusion et à la transmission. Il a notamment fait partie de l’équipe créatrice du Batofar (salle dédiée aux cultures électroniques) ou participé à l’aventure Paris Tout Court (Festival international de films courts). Il a par ailleurs été régulièrement amené à travailler avec la sphère privée (Nexity, Le Public System, La Red Bull Music Academy) en qualité de conseiller artistique. Enfin il est aussi ponctuellement intervenu en qualité de journaliste musical pour France Inter et Libération.