© Rasa J

Cette conversation est l'occasion d'explorer le travail de Lina Lapelytè, en sa présence.

Au coeur de l'exposition The Mutes, la voix et l'acte d'écoute suscitent des questions sur ce que l'on considère comme sonnant faux, les forces qui contraignent les corps et la manière de constituer une voix collective.
 
Une conversation avec Elsa Coustou, curatrice de l'exposition et Raimundas Malašauskas, curateur et écrivain.

Diplômée de violon classique, Lina Lapelytè a poursuivi ses études au Royal College of Art de Londres en sculpture.

Ses premiers travaux sont principalement axés sur la musique improvisée et électronique.

En 2013, sa collaboration créative avec Rugilė Barzdžiukaitė et Vaiva Grainytė a abouti à la création de l'opéra contemporain Have a good Day!.

L'opéra-performance Sun and Sea (2017) est le deuxième projet que le trio a co-créé, il a représenté la Lituanie à la 58e Biennale de Venise 2019 et gagné le Lion d’or. Ses expositions récentes et à venir incluent Ladies,  Pirouette,  Currents, What happens with a dead fish?, Candy Shop, Hunky Bluff  présentées à la 13e Biennale de Kaunas (2021), Haus der Kunst, Munich (2021), Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles (2021), Tai Kwun, Hong Kong (2021), Glasgow International (2021), Riga Biennial - RIBOCA2 (2020), Fondation Cartier, Paris (2019); Tel-Aviv museum of art (2019), Kunsthalle de Prague (2019); Waiting for another coming - CCA Ujazdowski, Varsovie (2018); Give up the ghost! - Baltic Triennial, Tallinn (2018); Moderna Museet, Malmo (2017); FIAC, Paris (2017), Pavillon baltique, Biennale de Venise (2016); Block Universe, Londres (2015); Park Nights, Serpentine, Londres (2014) et Baltic CCA, Newcastle (2014).


Raimundas Malašauskas est commissaire d'exposition et écrivain. 

Raimundas Malašauskas a co-écrit un livret d'opéra (Cellar Door de Loris Greaud, Palais de Tokyo, 2008), co-produit une émission de télévision (CAC TV, Vilnius, 2004 - 2006), servi d'agent pour dOCUMENTA (13), a publié Paper Exhibition, un recueil de ses essais choisis (Sternberg Press, 2012), a co-organisé la 9e Triennale balte d'art international (Vilnius, 2005), la 9e Biennale Mercosul (Porto Alegre, 2013) et la 9e Biennale de Liverpool (2017). Son projet le plus récent est trust & confusion, une exposition d'art vivant de huit mois à Tai Kwun Contemporary, Hong Kong (2021). 

De 1994 à 2006, il a travaillé comme conservateur au Centre d'art contemporain de Vilnius. Après son départ du CAC Vilnius, il a été commissaire de divers projets dans le monde entier : The Last Piece by John Fare (gb agency, Paris, 2007), Paper Exhibition (Artists Space, New York, 2009), Repetition Island, Centre Pompidou (2010), Into The Belly of a Dove (Museo Tamayo, Mexico, 2010), Satellite Series 4 (Jeu de Paume, Paris, 2011), oO, les pavillons lituanien et chypriote à la 55e Biennale de Venise (2013), Fusiform Gyrus (Lisson Gallery, Londres, 2013), Meeting Points 8 (Bruxelles, Beyrouth, Le Caire, 2016 - 2017), On Campus (Monash University, Melbourne, 2017), Rosalind Nashashibi, une exposition personnelle à Melly (Rotterdam, 2018). etc. 

Hypnotic Show a été son projet le plus durable (à partir de 2008), une exposition qui se déroule sous hypnose. Le Clifford Irving Show traitait des notions de vérité, d'identités et de jeu - il a duré 2 ans : 2008 - 2010.