Emmanuelle Parrenin & Detlef Weinrich

En ligne
1ère diffusion il y a 54 jours

Emmanuelle Parrenin & Detlef Weinrich

46min
On est parfois déçu par les projets collaboratifs, souvent montés de toute pièce pour faire un coup de communication et qui laissent généralement un des deux artistes prendre le dessus sur l'autre. Jours de grève, le récent disque sorti par Emmanuelle Parrenin et Detlef Weinrich échappent à ces travers grâce à une musique libre qui semble seulement guidée par la seule fièvre créative.
Le producteur allemand (plus connu sous son alias culte Tolouse Low Trax) met ses machines au service de la musicienne française, égérie folk et underground 70's. La musique créée évoque un monde caché, une célébration païenne, une sorcellerie sonique qui offre un passage de relais entre deux générations de créateurs hors normes. Avec Quentin Rollet.
© Martin Argyroglo
Emmanuelle Parrenin © Martin Argyroglo
Detlef Weinrich © Martin Argyroglo
Quentin Rollet © Martin Argyroglo

Avec


Figure iconique de la scène revivaliste folk française sur son versant le plus expérimental, la chanteuse et musicienne Emmanuelle Parrenin possède ce don précieux de faire parler la vielle à roue, ancêtre moyenâgeux du drone.

Elle a pratiqué, et pratique encore le collectage de chansons traditionnelles en zone rurale, la danse contemporaine, l’art-thérapie et use de diverses harpes, du piano à pouces, de l’épinette des Vosges, du dulcimer, des bols chantants.

Elle est connue à travers le monde pour avoir enregistré il y a trente ans un album énigmatique et magnifique, Maison Rose mélangeant post-folk, chants traditionnels et expérimentation électro-acoustique - devenu objet d’un culte fervent sur Discogs et Ebay.

Après une longue entracte, Emmanuelle Parrenin gravite à nouveau dans le circuit musical depuis une dizaine d’années, grâce à son album Maison cube paru en 2011.

Pendant la semaine de grèves de 2019 en France, elle a enregistré dans les studios parisiens de Versatile, une infusion de titres d’avant-garde / club-non-club / new-wave ‘Jours de grève’ en collaboration avec Detlef Weinrich (aka Tolouse Low Trax).

Membre fondateur du groupe post-Krautrock Kreidler, auteur de plusieurs disques remarquables en solo sous l’alias de Tolouse Low Trax,  Detlef Weinrich évolue aux avant-postes de l’électronique germanique.

Il œuvre également au sein du Salon des amateurs, référence européenne en matière d’avant-garde et d’expérimentation, basé à Düsseldorf.