Dérives avec Gaëlle Choisne

En ligne
jeudi 10 juin 2021 de 19h à 19h45

Dérives avec Gaëlle Choisne

00jour:00heure:00minute:00seconde
45min
Puiser dans les sources de l'amour pour découvrir le travail hybride et engagé de l'artiste Gaëlle Choisne, tel est le parcours proposé pour cette deuxième séance de Dérives.
De la pensée amoureuse selon Roland Barthes à la prosodie d'Audre Lorde, en passant par les compositions "vaudouesques" de Carmen Brouard et les recettes haïtiennes de sa mère, l'artiste dévoilera les ingrédients qui nourrissent son imaginaire actuel et ses créations à venir.
 
En échange avec Madeleine Planeix-Crocker, curatrice associée à Lafayette Anticipations.
 
Cette discussion a lieu à l'occasion de la participation de Gaëlle Choisne au programme de soutien à la production "À l'œuvre" de Lafayette Anticipations et de la sortie prochaine de sa monographie chez protée publisher. 
 
 -
 
Comment participer à l'écriture d'une autre histoire des arts, iconoclaste, audacieuse et inclusive ? Dérives, plonge au cœur de l'univers des artistes.
Au travers de conversations qui dévoilent la diversité de leurs inspirations, les créat·eur·rice·s révèlent de nouvelles cartographies célébrant la porosité des mondes et l'hybridité des références qui font les œuvres. Dérives propose ainsi d'être au plus près de la pensée et de l'émotion de notre temps, au gré des images, des sons, des visions qui nourrissent les artistes et leurs mondes. 
 
Un cycle de rencontres, au rythme de deux conversations par saison, proposé par  Madeleine Planeix-Crocker.
Rencontre
En ligne
jeudi 10 juin 2021
de 19h à 19h45

Gaëlle Choisne dans les ateliers de production de Lafayette Anticipations

Avec

Sensible aux enjeux contemporains, la pratique de Gaëlle Choisne rend compte de la complexité du monde, de son désordre politique et culturel, qu’il s’agisse de la surexploitation de la nature, de ses ressources ou des vestiges de l’histoire coloniale, où se mêlent traditions ésotériques créoles, mythes et cultures populaires.

Ses projets sont conçus comme des écosystèmes de partage et de collaboration, des poches de « résistance » où se créent de nouveaux possibles, notamment avec le projet Temple of Love. Initié à partir de l’essai inédit sur l’amour de Roland Barthes, Fragments d’un discours amoureux (1977), Gaëlle Choisne ajoute au concept d’amour une dimension politique en rendant hommage aux corps invisibilisés, aux âmes minoritaires et fragilisées ainsi qu’aux coeurs dépossédés.

Temple of love est un projet évolutif se définissant au travers de ses modes d’apparition et de sa genèse en fonction de ses invitations et de sa localisation.

Originaire de Los Angeles, Madeleine Planeix-Crocker est curatrice associée à Lafayette Anticipations.

En 2018, elle y a fondé les  "Warm Up Sessions", un cycle de rencontres publiques et participatives autour des pratiques de training en danse et en performance. Au printemps 2021, elle propose une nouvelle série, "Dérives", qui souhaite contribuer à l'écriture de nouvelles histoires des arts à travers des dialogues co-construits avec des artistes contemporain·e·s. Ses intérêts se portent à la croisée de la recherche et de la curation de performances féministes, queer et intersectionnelles.

Diplômée de Princeton University en études culturelles, Madeleine a obtenu un Master spécialisé en Médias, Art et Création de HEC Paris et un M2 à l’EHESS. Elle y a porté un projet de recherche-création sur les performances féministes et les “safe spaces”, avec l’association Women Safe, où elle mène désormais un atelier de théâtre et d’écriture créative.Madeleine poursuit actuellement une thèse à l’EHESS (CRAL) autour des performances en commun contemporaines en France.

Elle pratique la danse et le théâtre depuis l’enfance.