Performance

Burrows&Fargion, Rewriting et Both Sitting Duet

vendredi 16 sept. 2022 de 20h30 à 21h30

samedi 17 sept. 2022 de 20h à 21h

8 € (réduit) - 12 €

Réservez

Avertissement : le spectacle Rewriting est en anglais.

© Urska Boljkovac

À l'occasion d'Echelle Humaine, les deux artistes présentent leur tout premier duo, Both Sitting Duet (2002) et l'un de leurs plus récents Rewriting (2021).

Le chorégraphe Jonathan Burrows et le compositeur Matteo Fargion collaborent depuis plus de 30 ans, et leur corpus de duos continue à tourner dans le monde entier.

Leur démarche ne se laisse pas aisément circonscrire, alliant la rigueur intellectuelle à un humour inattendu, mais elle trouve ses racines dans un amour commun de la musique classique, qu'ils confrontent à une approche de la performance à la fois ouverte au public, anarchique et joyeuse.

Both Sitting Duet est une traduction en gestes de la pièce pour violon et piano For John Cage de Morton Feldman, qu'ils ont présentée plus de 400 fois dans le monde.
 
Rewriting est une danse sur table à la rythmique complexe pour 108 cartes. Chaque carte est le support d'une pensée écrite, qui alimente en simultané un flux de conscience parlé, le tout mis en musique pour un clavier Casio.

Conception et interprétation : Jonathan Burrows et Matteo Fargion
Jonathan Burrows et Matteo Fargion sont soutenus par PACT Zollverein Essen et Sadler's Wells Theatre Londres.

Le chorégraphe Jonathan Burrows et le compositeur Matteo Fargion collaborent depuis plus de trente ans, dont les deux dernières décennies passées à créer un corpus de duos à la croisée de la danse, la musique, la performance et la comédie.

Leur travail suscite un intérêt fidèle et international pour son intégrité, son ouverture et son indépendance. Assister à un spectacle de Burrows et Fargion a été décrit comme être invité dans leur salon, et cette forme de conversation avec le public est au cœur de leur pratique : à égalité, sous le même toit.Tous deux ont étudié la composition en musique classique avec le compositeur Kevin Volans. Ce savoir et cette expérience explique leur usage fréquent des partitions, comme une manière de travailler avec la durée et comme mécanisme de distanciation par rapport à d’autres approches plus conventionnelles de l’art du spectacle. Ils décrivent tout leur travail comme de la musique et s’engagent souvent dans des actions de traduction où ce qui était entendu est désormais vu, ou ce qui était vu est désormais parlé. Leur pratique de la performance inclut aussi des ateliers avec d’autres artistes, étudiant·e·s, auteur·rices et curateur·rices du champ chorégraphique ou afférents. Jonathan Burrows a également écrit le très reconnu A choreographer’s handbook (Un Manuel de chorégraphe), né de son expérience d’ateliers de conversation qu’il a menés pendant 5 ans.Matteo Fargion et Jonathan Burrows présentent le travail dans le monde entier, agençant différentes pièces dans différentes combinaisons, souvent pour des espaces non théâtraux. Leur philosophie est que toute œuvre est nouvelle chaque fois qu’elle est jouée ; aussi n’annoncent-ils généralement pas leurs nouvelles pièces : ils les intègrent à leur corpus d’œuvres sans autre commentaire.