Jerszy Seymour est designer. Il est issu du monde de l’industrie, pour lequel il a dessiné des objets usuels destinés à être essaimés dans les foyers de millions de gens. À ce seul titre bien sûr, le créateur intéresse Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, investie dans une mission de soutien à l’art contemporain, au design et à la mode. Le simple fait que Seymour ait été au cours de ses dernières années l’un des plus prolifiques agents d’une modernité intelligente aurait suffit à l’inviter, tant Lafayette Anticipations est attentive, à travers l’histoire des Galeries Lafayette, à « la rencontre unique de la création et du commerce pour tous ».

Seulement voilà, Jerszy Seymour est de ces tempéraments qui voient plus loin que n’a coutume d’aller notre imagination. C’est un anticipateur, c’est-à-dire qu’il engage son art à s’excéder, à se porter sans cesse à la marge de sa raison d’être.

C’est ainsi qu’au fil des années, il est parvenu à redéfinir sa pratique du design dans un rapport élargi au monde et aux choses. Ses recherches l’ont conduit à détourner les codes de l’industrie qui l’ont nourris dans un monde sans frontières ni autorités, où les formes pourraient être générées par des services ou des situations avantageusement loufoques. La solution prônée par Seymour ? New Dirty Enterprises, « un système de franchise librement reproductible qui se diffuse par imitation, un non-gesamt-gesamtkunstwerk, une œuvre d’art totale non-totale »

Lors de sa première présentation à ABC Berlin en 2013, New Dirty Enterprises avait ainsi offert ses actions au public et lancé une franchise de livraison de pizzas. « Après un an de développement et de recherche active en faveur d’une ré-évolution de la condition humaine et d’une nouvelle manifestation subjective de la réalité sociale », Jerszy Seymour a donc investi l’espace temporaire de Lafayette Anticipations – Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, pour composer The First Annual Report - Dialogue Is Not Possible, un rapport annuel donné sous la forme d’un opéra non-opéra au Garage MU, à Paris.

Cette étrangeté, que nul n’aurait pu nommer design, en est pourtant directement issu. C’est du même décalage que procède le Pavillon d’extra nationalité que Lafayette Anticipations a contribué à bâtir au flanc des montagnes suisses. Cette structure, destinée à la réunion d’une assemblée déliée des questions d’identité, de norme et d’appartenance, interroge le principe même de ce que Seymour appelle encore une œuvre totale non-totale. Cet objet unique en son genre, à la croisée de l’architecture, du design, de l’art et de la philosophie, conforte la pensée singulière de tous les créateurs en leur capacité à non seulement participer aux changements sociétaux, mais encore à les anticiper. Parce qu’il retranscrit des valeurs universelles à l’échelle locale, parce qu’il célèbre le dialogue entre les citoyens indépendamment de leur territoire ou de leur histoire, parce qu’il est un véhicule humaniste et critique, le Pavillon d’extra nationalité dessine les contours d’une nouvelle carte artistique, philosophique et participative.

Opéra non-opéra
du
11
oct.
au
12
oct. 2014
Il y a 1380 jour(s)
The Extra national assembly #1, réunie du 11 au 12 octobre 2014 dans le cadre de la Klöntal Triennale
The Extra national assembly #1, réunie du 11 au 12 octobre 2014 dans le cadre de la Klöntal Triennale
New Dirty Enterprises: The First Annual Report, Dialogue is Not Possible, un opéra non-opéra présenté le 12 décembre 2014, Garage MU, Paris © Elodie Rassel
New Dirty Enterprises: The First Annual Report, Dialogue is Not Possible, un opéra non-opéra présenté le 12 décembre 2014, Garage MU, Paris © Elodie Rassel
A venir
du
15 sept.
au
23 sept. 2018
Prochainement