Composer les mesures de son espace est le premier forum de discussion organisé par Lafayette Anticipations dans son bâtiment rénové. Il est conçu comme un séminaire intime, ouvert à la parole de toutes et tous. Ce forum poursuit la volonté de la Fondation à ouvrir des espaces de débat et d’échange. Depuis la session de réflexion intitulée Prolégomènes qui a accompagné les premiers pas de la Fondation en 2013 jusqu’aux rencontres du Présent de nos savoirs menées par Flora Katz en 2015 - 2016, en passant par l’Extra National Assembly de l’artiste et designer Jerszy Seymour en 2014, la parole constitue la colonne vertébrale du programme de la Fondation.

« Le fait de pouvoir composer les mesures de son espace, presque au jour le jour, est important quand on est artiste » déclare Rem Koolhaas dans son entretien avec Guillaume Houzé et François Quintin. Par l’enchâssement d’une tour au sein de la cour de l’immeuble du 9 rue du Plâtre, OMA, l’agence cofondée par l’architecte néerlandais, fait la part belle à cette exigence. Dans le bâtiment rénové de Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, cette construction d’acier entoure deux jeux de plateformes superposées qui peuvent se mouvoir verticalement le long de crémaillères. La multiplicité des configurations de ces planchers offre quarante-neuf possibilités de modifier les volumes intérieurs du bâtiment.

Cet attrait pour la modularité s’inscrit dans une histoire riche des avant-gardes du XXe siècle (futurisme, constructivisme, surréalisme, métabolisme ou encore « radical architecture ») et de leurs différentes provocations architecturales. Mobilité, flexibilité et transformation permanente ont souvent participé aux discours de renouvellement de la pratique architecturale, portant le souhait de l’affranchir des contraintes traditionnelles de solidité et permanence et ainsi de rendre ses usagers plus libres. Mais cet intérêt s’inscrit également dans une recherche pragmatique, régulièrement revisitée par Rem Koolhaas, sur le motif architectural de l’ascenseur. Étudié dès 1978 dans Delirious New York pour son rapport intrinsèque à la modernité (permettant l’érection de gratte-ciels, l’ascenseur permet la ville moderne), il est décliné dans différents projets, réalisés ou non, par l’agence OMA.

Composer les mesures de son espace rassemble autour de Rem Koolhaas plusieurs personnalités issues de différents champs disciplinaires : Isabelle Backouche (historienne et directrice d’études à l’EHESS), Boris Charmatz (chorégraphe et directeur du Musée de la Danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne), Simon Fujiwara (artiste), Joseph Grima (architecte et directeur de l’Académie de Design d’Eindhoven), Hou Hanru (curateur et directeur artistique du MAXXI à Rome) et Bruno Latour (philosophe et anthropologue). Cet échange est modéré par Chris Dercon, directeur de la Volksbühne à Berlin et membre du conseil d’administration de Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette. Tou·te·s les participant·e·s de ce séminaire sont invité·e·s à contribuer librement à la conversation dont le point de départ est le bâtiment récemment livré. Nous ouvrirons progressivement cet échange aux enjeux artistiques, sociaux et politiques qui attendent la Fondation et ses équipes.

Téléchargez notre brochure !

Rencontre
du
09
févr.
au
09
févr. 2018
Il y a 73 jour(s)
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
© Martin Argyroglo
A venir
du
17 mai
au
20 mai 2018
Prochainement