Pénélope

Artiste : Bérénice Olmedo
Date : 2020
Technique : Sculpture
Matériaux : Polypropylene, Aluminium, Velcro, Mécatronique, Microcontroleurs
Dimensions : dimensions variables
Collection : Lafayette anticipations - Fonds de dotation Famille Moulin
Domaine : Sculpture

Cette sculpture se compose d’éléments électroniques et mécaniques qui matérialisent des membres inférieurs. Les genoux semblent fléchis dans une position d’élan ou de soumission. Le réemploi de prothèses orthopédiques fait de Penelope une « petite sœur » d’Olga, sculpture créée en 2018. Le modèle commun d’une armature métallique reprenant la forme d’un corps humain trouve sa source dans la dénonciation de la pollution de l’air et de l’eau. L’artiste a acquis les composants de ces œuvres dans un marché aux puces d’Iztapalapa, l’un des quartiers les plus pauvres de Mexico. Les lourdes pollutions environnementales y entraînent l’apparition de difformités chez les enfants, et donc d’une abondance de prothèses. Une attention soutenue portée à la prothèse récupérée permet de voir qu’elle a appartenu à un enfant qui l’a décorée avec des personnages de dessins animés pendant sa convalescence. Et cette enfant s’appelait Penelope. Berenice Olmedo honore chaque enfant guéri en baptisant l’œuvre du nom de son ancien petit propriétaire, comme un ex-voto. Cette sculpture peut également effectuer des mouvements destinés à la faire se redresser pour marcher. C’est néanmoins une chorégraphie effectuée en vain de façon répétitive, Penelope retombant inévitablement sur ses genoux, comme ici.

Notice rédigée par Manon Prévost-Van Dooren dans le cadre du partenariat entre l'école du Louvre et Lafayette Anticipations-Fonds de dotation Famille Moulin.



Exposition

And suddenly it all blossoms
Port Building, 2nd Riga International Biennial of Contemporary Art, Riga (Lettonie)
du 20 août au 13 sept. 2020