Œuvre de la Collection

Father Form

Artiste : Tarik Kiswanson
Date : 2017
Technique : Sculpture
Matériaux : Acier poli miroir
Dimensions : 415 x 95 x 95 cm
Collection : Lafayette anticipations - Fonds de dotation Famille Moulin

Tarik Kiswanson a conçu cette sculpture en acier poli pour une exposition personnelle au Collège des Bernardins à Paris. La forme oblongue et effilée de ce grand mobile en feuilles de métal répondait aux plafonds voûtés et à l’architecture cistercienne de l’ancienne sacristie. L’artiste a passé plusieurs semaines à polir ces bandes de métal pour qu’elles prennent l’aspect d’un miroir et reflètent leur environnement. Il cherchait à créer une relation particulière entre l’architecture imposante de la sacristie, le corps et le regard des spectateurs, lesquels sont invités à entrer au sein de la sculpture et à jouer avec les lignes d’acier miroir pour voir leur propre reflet se démultiplier. Cette sculpture suspendue exerce une étrange attraction qui doit beaucoup à l’ambiguïté de sa forme et de son titre Father Form, ou « figure paternelle » : à la fois légère et enveloppante, elle invite à s’y réfugier comme dans un cocon, alors que ses longues lames de métal effilées évoquent une sorte de cage ou de prison futuriste.

Notice rédigée par Marianne Tricoire dans le cadre du partenariat entre l'école du Louvre et Lafayette Anticipations-Fonds de dotation Famille Moulin.


Expositions

Tarik Kiswanson, Mirrobody
Carré d'art-Musée d'art contemporain, Nîmes (France)
du 30 oct. 2020 au 26 sept. 2021
As deep as I could remember, as far as I could See
Lafayette Anticipations - Fondation d'entreprise Galeries Lafayette, Paris (France)
du 17 mai au 20 mai 2018
الزھور لوالدي Flowers for my father
Galerie Carlier | Gebauer, Berlin (Allemagne)
du 16 sept. au 16 nov. 2017