Mohammad Reza Mortazavi

Mohammad Reza Mortazavi est un artiste iranien basé à Berlin, virtuose du daf (instrument à percussion traditionnel d’origine persane).
Mohammad Reza Mortazavi a commencé à prendre des cours de Tombak à l'âge de 6 ans. Submergé par la puissance et la fascination de la musique, il a appris à jouer du tambour si rapidement que son professeur n'a pas pu lui enseigner d'autres compétences dès l'âge de 9 ans.

La même année, Mohammad Reza Mortazavi a remporté le concours annuel iranien de Tombak, auquel seuls les meilleurs musiciens du pays sont autorisés à participer. Au cours des années suivantes, il a continué à remporter ce concours six fois de plus.

À l'âge de 20 ans seulement, Mohammad Reza Mortazavi était considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de Tombak au monde. Au cours de sa carrière, il a développé plus de 30 nouvelles techniques de frappe et de doigts et a révolutionné la manière traditionnelle de jouer - pas toujours à la joie des anciens maîtres. Le public de Téhéran était ravi et ses concerts affichaient régulièrement complet.

À l'âge de 22 ans, le musicien se rend pour la première fois en Allemagne et se produit avec grand succès à Munich. Outre la sortie de plusieurs CD, il a été invité à de nombreux concerts dans toute l'Europe, où il a fait vibrer le public. En 2003, il a reçu le prix allemand des musiques du monde RUTH dans la catégorie des nouveaux venus - parmi plus de 600 candidats. En mars 2010, ses succès en concert ont été couronnés par un concert solo qu'il a donné à la Philharmonie de Berlin.

En 2010, Mohammad Reza Mortazavi a également commencé à travailler avec flowfish.music et cela sur deux sorties à la fois : le CD solo GREEN HANDS et le DVD Live at the Berlin Philharmonie.

En 2011, il a été invité au plus important salon européen des musiques du monde - WOMEX 11 à Copenhague - pour présenter sa musique dans une vitrine.

Sa tournée en solo pour l'album CODEX a commencé en 2013, avec près de 100 concerts dans le monde entier dans des lieux tels que le Festival de musique du monde de Shanghai, en Chine, la Philharmonie du Luxembourg, la Philharmonie de Cologne ou plusieurs fois au Festival Fusion en Allemagne. Pour le dernier concert en 2015, il a joué à guichets fermés à l'église des samaritains (Samariterkirche) de Berlin. La même année, Mohammad Reza Mortazavi a lancé un événement acoustique régulier à Berlin, appelé TRANSFORMATION, qui est également le nom de son 8e album solo, sorti en 2016.

Mortazavi présente sa musique à la fois en solo et dans le cadre de projets internationaux avec d'autres musiciens ainsi qu'avec des producteurs, des théâtres et des danseurs - par exemple, ses compositions et ses performances en direct pour Jochen Ulrich et sa compagnie de ballet au Landestheater de Linz en 2011, des compositions pour Helena Waldmann avec des performances en direct dans le monde entier, plusieurs productions pour le théâtre Odeon de Vienne ou une coopération avec la Deutsche Kammerphilharmonie Bremen en 2015.

Mohammad Reza Mortazavi a bénéficié d'une couverture positive constante sous forme de critiques de concerts, de portraits et de reportages dans des médias allant de la BBC/TV persane, arte, ARD, ZDF, ORF, 3Sat, BR et NDR à Voice of America.

Depuis 18 ans, Mohammad Reza Mortazavi vit et travaille comme musicien et compositeur en Allemagne, avec une base à Berlin.

Mohammad Reza Mortazavi