Daniel Steegmann Mangrané

Du dessin au film, en passant par la sculpture, l’installation ou l’intervention sur le paysage, Daniel Steegmann Mangrané questionne notre rapport à l'environnement et invite le spectateur à s’engager physiquement dans une projection ou un déplacement.
Ce goût pour l’expérimentation sensorielle se retrouve dans plusieurs de ses oeuvres dont, entre autres, 16 mm (2015), Phantom (2015), Spiral Forest 2 (2015) et A Transparent Leaf Instead Of The Mouth (2016-2017).

Pour l’artiste, « Confondre l'intérieur et l'extérieur de l'exposition est l'un des premiers devoirs de l'art : l'espace du musée ne peut plus être un espace d'accumulation d'artefacts, isolé et protégé de l'extérieur, mais un lieu où notre rapport aux objets et à la réalité est reconfiguré ».

Daniel Steegmann Mangrané

Né.e en :1977
à :Barcelone (Espagne)
Vit et travaille à :Rio de Janeiro (Brésil)
Daniel Steegmann Mangrané, A Transparent Leaf Instead Of The Mouth, 2016-2017, Blaise Adilon
Daniel Steegmann Mangrané, A Transparent Leaf Instead Of The Mouth, 2016-2017 Blaise Adilon
Daniel Steegmann Mangrané, A Transparent Leaf Instead Of The Mouth, 2016-2017, Blaise Adilon
Daniel Steegmann Mangrané, A Transparent Leaf Instead Of The Mouth, 2016-2017 Blaise Adilon
Interview de Daniel Steegmann Mangrané à propos de son film 16 MM, 2015