Caecilia Tripp

Caecilia Tripp utilise l’installation filmique, la photographie et la performance, jouant avec les codes cinématographiques et utilisant des formes de reconstitution, de répétition, qui émerge de l’imaginaire collectif, qu’elle utilise comme un espace de transgression des frontière sociales et culturelles.
Depuis toujours, Caecilia Tripp s’intéresse à la question de la construction, de la fluidité et du dépassement des identités. Influencé par « the play of the trickster » - soit une forme de résistance par la ruse, à l’œuvre dans des rituels collectifs, moyens de transgression des frontières sociales et culturelles - son travail est empreint de codes tels le détournement, le déguisement, la réinterprétation et le reenactement.

Son travail a été montré dans des lieux tels que le PS1/MOMA New York, USA, la 7e Gwangju Biennale 2008, le Musée d’Art Moderne, Paris, le Clark House Initiative, Bombay, Inde, le Center Of Contemporary Arts, New Orleans, USA, la Zacheta Gallery Warsaw, Pologne, le Brooklyn Museum New York, USA, le Bronx Museum New York, USA et récemment au Centre d’Art Contemporain d’Ivry, Le Credac, Yvry-sur-Seine.

Caecilia Tripp

Vue de l'exposition Going Space, Caecilia Tripp au Centre d’art contemporain d’Ivry - le Crédac du 15 janvier au 20 mars 2016
 
 
 
Sélection d'oeuvres