Arabella Rauch

Née à Cologne d'une mère coréenne et d'un père allemand, tous deux chanteurs d'opéra, Josin a grandi dans un foyer où la musique régnait.
C'est à l'école de médecine de Nice que l'envie de faire sa propre musique est devenue incontournable. "J'ai décidé de suivre la voie artistique ", explique Josin. "J'ai fait ma première année de médecine, ce que je voulais faire depuis mon enfance. D'une certaine façon, je n'ai jamais vraiment vu ce qui se trouvait juste devant moi tout le temps - la musique. Peut-être parce que mes parents sont musiciens et que c'était si normal d'être dans un environnement artistique. J'ai vite réalisé que la musique et la médecine avaient besoin d'un engagement à 200% et que c'était une lutte intérieure de longue haleine. La musique a gagné ! Je pense que ce qui m'a amené à cette décision, c'est de comprendre que je ne pourrais plus jamais écouter de musique si je n'en faisais pas dans cette vie ou au moins si j'essayais."

Arabella Rauch