Dimitri Chamblas, Slow Show

Slow Show is a collective dance, intense and agitated, whose visible repercussions are minute, precise and concentrated. Rooted in the principles of trance, exultation, telepathy, the performance, conceived and created by the dancer and choreographer Dimitri Chamblas, for and with a group of 50 participants, reveals their strength and vivacity through movements slowed down to the extreme, almost imperceptible, almost invisible.
The invisible is not emptiness, nor calm, nor absence. It is here the sign of what happens, densely, inside bodies. The music, sound waves made of samples, live electronics, real sounds and guitar, is specially designed for each place by the Californian artist, musician and DJ Eddie Ruscha.

Each iteration of the Slow Show is unique. The first took place in Los Angeles in February 2019, at the famous Kings Road House in West Hollywood, then a second version was created in Luma Arles in July 19. This third version, produced by Lafayette Anticipations in collaboration with the MC93 of Bobigny, brings together 50 people of all ages and backgrounds, who prepared the performance in three preliminary workshops.

Slow Show is a workshop and a public presentation, a way for the inhabitants of a territory to meet, to find themselves, to federate through physical practice, to offer a collective performance to a large audience and to experiment, as participant and spectator, with states and intensities, rhythms and points of view. In this way, an ephemeral community is built that leaves its mark on the places it passes through.

A first public presentation of the Slow Show will take place at the MC93 in Bobigny on Saturday 8 February at 5.30 pm.
Performance
Lafayette Anticipations
Sunday 09 Feb 2020
from 04:30 pm to 05 pm
from 05:30 pm to 06 pm


Free admission


Slow Show à Lafayette Anticipations le 9 février 2019 © Martin Argyroglo
Slow Show at Lafayette Anticipations on February 9, 2019 © Martin Argyroglo
Dimitri Chamblas © Martin Argyroglo

Participants

Dimitri Chamblas est danseur et chorégraphe. Depuis 2017, il est Directeur de la danse à l’Université CalArts de Los Angeles.
Dimitri Chamblas rejoint à 10 ans la célèbre école de danse de l’Opéra national de Paris. Au cours de sa carrière, il a collaboré avec des créateurs tels que Jean-Paul Gaultier et Karl Lagarfeld, le compositeur Heiner Goebbels, les artistes Chrisitian Boltanski, Andy Goldsworthy, Dan Colen, Xavier Veilhan, les chorégraphes William Forsythe, Boris Charmatz, Lil Buck, Mathilde Monnier et Benjamin Millepied. Son travail a notamment été présenté à la Tate Modern (Londres), au Centre Pompidou (Paris), au Geffen Contemporary - Moca (Los Angeles), à l’Opéra national de Paris, à l’église Saint-Marc de New York.

En 1992, il est cofondateur d'EDNA avec le chorégraphe Boris Charmatz. Ensemble, ils créent des spectacles, conçoivent des événements et des expositions, publient des livres. Leur duo À bras le Corps a été joué sur tous les continents dans des théâtres et des festivals de renommée mondiale. Il est entré au répertoire du ballet de l'Opéra national de Paris en 2017.

En 1996, Dimitri Chamblas créé avec Mathilde Monnier (alors directrice du Centre chorégraphique national de Montpellier) la "résidence de recherche et d'écriture", une occasion pour les artistes de créer un espace de création personnel en dehors du processus de production traditionnel.

En 2013, il conçoit «Mutant Stage» avec la programmatrice et productrice Amélie Couillaud : une série de 10 films d'art pour la fondation Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette, tournés dans le bâtiment dessiné par OMA/Rem Koolhaas.

En 2014, Dimitri Chamblas est nommé directeur artistique de la 3e scène de l'Opéra national de Paris. En collaboration avec Benjamin Millepied, il fonde cette plateforme numérique de création pour laquelle il invite des artistes tels que Glen Keane, Xavier Veilhan, Bret Easton Ellis, Julien Prévieux, William Forsythe, Rubber Legz, United Visual Artists, Lil Buck, Barbara Hanigan, Jonas Kaufmann… à créer des œuvres d'art originales inspirées de l'Opéra de Paris.

Toujours curieux des avancées technologiques et de leurs possibles déclinaisons, Dimitri Chamblas, en partenariat avec l'institut culturel Google, créé en 2015 le premier film de danse immersive capturé à 360 degrés à partir d'une pièce de danse chorégraphiée par Benjamin Millepied.

En 2017, il lance le Studio Dimitri Chamblas à Paris et à Los Angeles, une structure qui héberge tous ses projets et collaborations, notamment un duo avec la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot, sa participation au spectacle « 10 000 gestes » de Boris Charmatz, une création avec l'architecte François Perrin pour la Biennale Performa à New York, ou encore un duo avec l’artiste et musicienne Kim Gordon. La même année, il devient le nouveau DEAN (doyen) de la danse au California Institute of the Arts (CalArts) de Los Angeles et créé HHUMANN, une pièce pour 75 danseurs présentée dans les rues de Down Town Los Angeles et à la galerie Hauser & Wirth.

En juin 2019, dans le cadre du programme LA Phil, Dimitri Chamblas dirige Crowd out, un opéra de David Lang pour 1 000 chanteurs, présenté au Walt Disney Concert Hall de Los Angeles.
En 2019, il a été nommé Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture français.
Musicien, artiste et DJ basé à Los Angeles, Eddie Ruscha développe une œuvre qui explore une diversité de médiums et de disciplines.
Diplômé du California Institute of the Arts (CalArts) en 1991, son travail a été présenté dans le cadre de nombreuses expositions internationales. Eddie Ruscha a également réalisé un corpus musical très vaste sous divers noms. Son dernier album « Who Are You », sorti sous le nom E Ruscha V, a été remarqué par la critique. Ruscha a récemment composé la bande son de plusieurs pièces conçues par Dimitri Chamblas, présentées à la galerie Hauser & Wirth et au MAK Center for Art and Architecture, à Los Angeles. Dans ces performances, Ruscha utilise un ensemble d’instruments de musique électronique, d’effets sonores et de guitares pour créer des ambiances musicales en partie improvisées, imaginées pour se fondre avec les performances.