Éditions et systèmes d’information

Plaçant la production au cœur de son activité, Lafayette Anticipations envisage sa politique éditoriale comme un outil d'expression et de transmission au service des artistes. De la plaquette didactique au livre d'artiste, du "catalogue" au livre d'architecture, chacun des objets publiés par la Fondation a pour objectif de rendre compte de sa démarche originale d'accompagnement. Outre ses collaborations avec des graphistes de renommée internationale et des imprimeurs spécialisés dans l'impression d'art, l'équipe éditoriale développe au sein du bâtiment du 9 rue du Plâtre une unité de production permettant de réaliser in situ un certain nombre de projets, dans l'esprit d'un atelier d'imprimeur-libraire du XXIe siècle : risographie, façonnage manuel et mécannique, coûture, découpe laser...

Les éditions Lafayette Anticipations sont diffusées par Flammarion (sauf pour l'ouvrage Anticipations, diffusé par Les Presses du Réel).

Adossé à sa mission éditoriale, le système d'information de Lafayette Anticipations, outre ses missions classiques de mettre une infrastructure numérique au service de ses usagers, répond à une ambition inédite : documenter en temps réel l'ensemble des opérations qui concurrent à la création des œuvres et les conserver de manière durable sous la forme de données structurées.

Re-Source

Documenter et donner à voir la pratique artistique

Chaîne applicative conçue selon les principes du Web de données, Re-Source est le cœur de l'infrastructure numérique de Lafayette Anticipations. Tout à la fois logiciel de gestion de projets, de documentation, d'archive vivante et de communication, elle a été le fruit d'une réflexion collective d'artistes, curateurs, documentalistes, chercheurs, animée par Alexandre Monnin et Jérôme Denis, valorisant la notion de participation, fait marquant de l'art du XXIe siècle mais aussi de l'évolution de la société dans ses usages du numérique. Elle s'inspire également de l'ouvrage fondateur d'Howard Becker, Les Mondes de l'art, qui met en valeur la communauté d'acteurs et de compétences qui participent à la production des œuvres. La plupart des contenus de ce site sont issus de ReSource et synchronisés par le biais d'une API.

En 2017, la Fondation a souhaité diffuser Re-Source sous la forme d'un logiciel libre et constituer une communauté d'usagers, artistes et institutions. La Villa Arson a été la première à rejoindre l'aventure dans le cadre de l'appel à projets Services numériques innovants du Ministère de la culture.

Le modèle de données de Re-Source, l'ensemble des interfaces et l'API ont été développés par la société coopérative Mnemotix

Le programme éditorial

9 Plâtre

Éditeur : 
Lafayette Anticipations
– Fondation d'entreprise Galeries Lafayette

Direction éditoriale :
Guillaume Houzé et François Quintin

Conception graphique :
Mevis & Van Deursen, assistés de Virginie Gauthier

Livre 9 Plâtre, 2018 © Mevis & Van Deursen

Plus d’un siècle sépare le geste de l’architecte néerlandais Rem Koolhaas de celui du Français Samuel Menjot de Dammartin qui, en 1891, érigea le bâtiment parisien du 9 rue du Plâtre. La proposition de Rem Koolhaas, cofondateur de l’agence OMA et lauréat du prix Pritzker 2000, se niche au creux de ce bâtiment sorti de terre en pleine révolution industrielle. Elle requalifie cet ancien entrepôt du Marais, construit pour les besoins du Bazar de l’Hôtel de Ville voisin, en machine de production et d’exposition pour Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette. 

Des premiers échanges avec l’agence OMA et son think tank AMO en 2012 jusqu’aux dernières semaines de chantier à l’automne 2017, le livre 9 Plâtre retrace les étapes de construction d’un bâtiment-outil voué à accompagner, produire et présenter les œuvres de son époque. Rem Koolhaas évoque dans un entretien les enjeux conceptuels, artistiques, sociaux et politiques qui ont conduit l’architecture de son premier bâtiment parisien, tandis que les œuvres photographiques de Bas Princen posent un regard sensible sur les transformations successives de l’espace.

Ouvrage manifeste, 9 Plâtre donne à voir les principes d’un lieu d’art ouvert sur la ville et à tous les publics. Il marque le début d’une programmation artistique dédiée à la rencontre des pratiques et des pensées.

 

Extrait :

Composer les mesures de son espace
Rem Koolhaas en conversation avec Guillaume Houzé, président de Lafayette Anticipations, et François Quintin, directeur délégué de Lafayette Anticipations

GH : Lors des premières conversations, je t’ai adressé cette demande particulière de concevoir un espace d’art qui ne serait ni voué à accueillir une collection, ni même des œuvres existantes, mais un lieu dédié à la production. Nous avons travaillé cet espace pour en ouvrir le champ des possibles.

RK : Toutes ces demandes se sont avérées étonnamment compatibles avec nos préoccupations. Nous étions très stimulés par votre proposition. Grâce au dialogue entretenu avec l’équipe de Lafayette Anticipations, nous avons compris qu’il fallait continuer d’envisager toutes les possibilités, alors que l’architecture tend malheureusement à les éliminer graduellement. Par ailleurs, comme vous n’étiez pas totalement familiers avec toutes les réalisations de OMA, cela donnait à la commande une certaine fraîcheur. En effet, lorsque le commanditaire a des attentes trop précises qui s’appuient sur nos réalisations antérieures, il nous est difficile de sortir de nos propres références.

FQ : Il y a eu plusieurs projets avant celui-ci.

RK : En effet, mais ces projets antérieurs ne témoignent pas uniquement d’une progression : nous avons patiemment dépassé les contraintes administratives et politiques qui se sont finalement révélées des aubaines. L’architecte des Bâtiments de France est une partenaire invisible mais majeure de ce projet. Le bâtiment de la Fondation Galeries Lafayette se trouve dans le quartier du Marais. Il est pris dans les limites du plan de sauvegarde dont Malraux avait dessiné les contours. Ceux-ci sont toujours les mêmes, mais les règles de protection du patrimoine ont évolué : là où elles ne protégeaient que les bâtiments antérieurs au XVIIe siècle, elles ont été étendues à ceux du XIXe siècle, et ce précisément au moment de la présentation d’un premier projet pour le bâtiment de Lafayette Anticipations en 2013. Ce qui de prime abord nous est apparu comme un problème s’est révélé une opportunité. Les avis des services de préservation du patrimoine ont exercé une influence décisive sur le projet. Nous avons conçu plusieurs projets : finalement, si nous avons dû réduire la surface de notre intervention, nous avons retrouvé de la liberté dans cette manipulation verticale du 9 rue du Plâtre. Les idées que nous avions ont ricoché sur différents obstacles.
 

Anticipations

Co-édition : 
Lafayette Anticipations
– Fondation d'entreprise Galeries Lafayette / JRP|Ringier 

Direction éditoriale :
Guillaume Houzé et François Quintin

Conception graphique :
Yorgo & Co

Couverture conçue par Raphael Hefti

The book Anticipations presented on the occasion of the exhibition Joining Forces with the Unknown, 2016 © Isabelle Giovacchini
Livre Anticipations présenté à l'occasion de l'exposition Faisons de l'inconnu un allié, 2016 © Isabelle Giovacchini

Anticipations réunit des essais et des entretiens inédits de penseurs et professionnels du monde de l’art, ainsi qu’une riche documentation relative aux nombreux projets organisés et accueillis par Lafayette Anticipations entre le début de son programme de préfiguration en octobre 2013 et l’événement Faisons de l’inconnu un allié, organisé en octobre 2016. L’ouvrage offre un regard rétrospectif sur les trois premières années d’activité de cette nouvelle institution culturelle, envisagée comme un laboratoire ouvert au public, tout en proposant perspectives et points de vue croisés sur les enjeux de la production.

Les « cahiers de production » sont consacrés aux artistes et créateurs Anja Aronowsky Cronberg, Ulla von Brandenburg, Compagnie Mùa/Emmanuelle Huynh, Paul Kneale & Raphael Hefti, Simon Fujiwara, Olaf Nicolai, Rotor, Jerszy Seymour, Gabriel Sierra, Editathon Art+Feminism/Flora Katz, Anicka Yi. 

Des essais et des entretiens inédits de penseurs et professionnels du monde de l’art accompagnent ces cahiers : Howard S. Becker, Neil Cummings, Valérie Da Costa, Chris Dercon, Lidewij Edelkoort, RoseLee Goldberg, Rem Koolhaas, Franck Leibovici, François Quintin, Judith Wielander & Matteo Lucchetti.

La couverture du livre a fait l’objet d’une commande à l’artiste Raphael Hefti.

 

Extrait : 

Un laboratoire d'anticipations
François Quintin, Directeur délégué de Lafayette Anticipations – Fondation d’entreprise Galeries Lafayette

Anartistes 

There really is no such thing as Art. There are only artists. Par ces quelques mots qui ouvrent sa très célèbre Histoire de l’art, Ernst Gombrich pose d’emblée son scepticisme envers la croyance aux essences et place la pratique au centre des attentions séculaires de la création. D’ailleurs, le mot arte durant la Renaissance avait le sens de métier, compétences techniques. Ce n’est qu’au XVIIe siècle que la contemplation devient analogue à la prière. L’œuvre est alors considérée comme le véhicule d’une élévation de l’âme, une conception totémique dont nous subissons toujours les effets secondaires.

Dans la constitution de ses valeurs fondamentales, Lafayette Anticipations propose, pour parler de sa vision, une formule simple : l’artiste fait avancer la société. Un chercheur, un homme politique ou un bénévole d’une organisation humanitaire pourraient légitimement en dire autant de sa fonction sociale. Mais la phrase ne se propose pas comme une vérité ou un axiome. Elle exprime la volonté de situer autrement les artistes, pas à la marge, mais en une place centrale qui allie le politique et le poétique. L’artiste propose au monde le terrain symbolique d’une écologie sociale. L’œuvre d’art permet à chacun de donner la parole à son pouvoir solidaire de l’entour. Il ne s’agit pas ici de diviniser les artistes, ni de vanter un quelconque pouvoir qui serait le leur, mais de questionner au contraire la figure qu’ils incarnent dans la société.

 

C'est granuleux...

Éditeur : 
Lafayette Anticipations
– Fondation d'entreprise Galeries Lafayette

Artistes :
Myriam Lefkowitz et Simon Ripoll-Hurier 

Conception graphique :
Charles Villa

Micro-édition publiée dans le cadre de l'atelier du 26 avril  2018 consacré au Remote Viewing. Imprimé et façonné au 9 rue du Plâtre sur Riso ComColor GD 7330

ISBN 978-2-9563032-4-4